Les fiches bricolage de l’Oncle Paul

Vous vous souvenez du Madox de Fiumara que j’avais examiné en mars? Non, bien sûr! Vous avez autant de mémoire qu’un Ministre de la Santé! Pour rappel ce moulinet slow jigging était d’une très bonne qualité de fabrication mais son inconvénient majeur était l’absence de cliquet bruiteur, ce qui peut être parfois pénalisant en mer, surtout quand on pêche en kayak : en pêchant au vif on n’entend pas le départ d’un poisson si on n’a pas la canne en main… J’ai donc essayé de remédier à ce problème en me lançant dans un bricolage hasardeux dont je ne suis pas venu à bout, mais je vous le montre quand même pour vous rappeler qu’il faut être humble parfois…

 

 

La plupart des moulinets casting ont un frein silencieux, à de rares exceptions près comme le Tornado que j’avais examiné en 2018. Si un cliquet bruiteur n’est pas pensé et installé en amont, il faut ensuite bricoler un système quelconque pour qu’il fasse du bruit. C’est désormais assez simple, il existe un kit mis au point par un Russe ingénieux qui semble bien fonctionner d’après les utilisateurs. Il s’agit d’une roue dentée et d’un disque muni d’un ressort lame à intercaler entre deux disques de frein comme on le voit sur la notice de montage :Si ce type de bricolage pourrait convenir pour le Ranmi 30L (et à condition que le Popoff ait des pièces aux bonnes côtes) et bien que je trouve dommageable qu’il faille perdre en puissance de freinage car il faut enlever un disque en carbone, sur les tambour tournant comme le Proberos ce dispositif ne fonctionne pas car le système de frein est très différent et en général le cliquet bruiteur est installé sur le flasque droit tandis que la bobine est munie d’une roue crantée, c’est donc la bobine en tournant qui actionne le cliquet (qui est fixe). On voit que le cliquet est maintenu droit et en tension par la pièce en plastique noir qui fait office de ressort.

Même principe sur le Quick Royal mais là il y a deux ressorts métallique :

 

Hélas rien de tout ça sur la Madox, il fallait donc improviser… Pas question de faire un système similaire puisqu’il aurait fallu que je perce le flasque pour y installer un ressort… Et pas possible non plus d’installer une roue crantée sur la bobine, il faudrait une pièce spéciale en forme de cloche que je serait bien incapable de réaliser.

Quand j’avais démonté le moulinet j’avais toutefois remarqué 4 petits trous sur la périphérie d’un côté de la bobine. Je n’avais pas percuté qu’en fait c’était justement des filetages destinés à accueillir les vis d’une cloche, qu’ils n’avaient sans doute  pas pu installer faute de place (ou peut-être cette bobine est compatible avec un autre moulinet de la marque avec cliquet bruiteur) :

Donc je me suis dit que si je trouvais des vis ad-hoc je pourrais fixer un système de ressort sur le pourtour de la bobine qui viendrait frotter contre une roue crantée que j’installerai sur l’axe. Je m’explique… Lorsque la bobine tourne et lâche du fil sous l’effet de traction (quand le frein entre en action), les deux pièces sont alors indépendantes, la bobine tourne mais l’axe reste fixe, je peux donc installer un système bruiteur type crécelle:J’ai donc commencé par essayer de fabriquer une roue dentée avec du plexiglas (enfin du polycarbonate) de 2,5mm pour faire un essai. J’ai pris les côtes du disque de frein externe et à l’aide d’un cutter et d’une lime j’ai taillé assez rapidement cette pièce:

Je l’ai ensuite collée à l’époxy à l’extrémité de l’axe :Bon, le problème du plexi c’est que c’est assez fragile et peu sonore, j’ai rapidement compris qu’en utilisant un ressort en corde à piano porté par la bobine j’allais vite l’user et que le bruit n’allait pas être terrible… Donc j’ai tout enlevé en faisant tremper les pièces dans un bain d’acétone et j’ai recommencé en utilisant cette fois-ci une chute de plaque d’aluminium de 3mm d’épaisseur que j’avais récupérée sur un chantier (« On ne jette rien, ça peut servir » telle est la devise familiale…) que j’ai mis une après-midi à tailler grossièrement à la scie à métaux et à la lime! Ouf! Le résultat final est un peu rugueux mais c’est juste pour faire du bruit donc peu importe l’esthétique :Ah! Oui mais alors nouveau problème, cette roue frotte contre le logement du roulement dans le flasque… Il a fallu la limer un peu et rajouter une rondelle en acier au fond du logement pour éliminer le frottement. Ça n’a pas d’incidence sur la rotation de la bobine qui est maintenue par deux ressorts qui permettent de rattraper le jeu dû au frein.

 

Restait à fixer mon ressort en corde à piano. Toujours grâce à la devise familiale j’ai retrouvé dans un coin de mon fouillis deux micro vis du bon pas et de la bonne longueur! J’ai ensuite un peu tâtonné pour trouver le bon système (celui qui procurait le meilleur son) et j’en suis arrivé à ça par étape :

-1 : Tâtonnement!

 

 

-2 : On est bon!

 

3- On raccourcit et on galbe:

-4 On teste si ça marche:

Voilààà! Quand la bobine tourne (vers l’avant) sous l’action du frein elle entraîne aussi le ressort qui frotte sur la roue crantée de l’axe qui, elle, est fixe. Par contre quand on mouline, axe et roue sont solidaires, donc pas de bruit. Parfait me disais-je! J’ai donc remonté le moulinet et fait plusieurs essais. Effectivement le bruit du frein était significatif bien que pas très régulier mais j’étais plutôt satisfait de moi…

Hélas, plusieurs problèmes ont vite brisé ma fierté de bricoleur du dimanche… D’abord après plusieurs longs essais avec différentes forces de freinage le bruit a disparu… J’ai une fois de plus tout démonté (j’ai démonté et remonté le bazar au moins une vingtaine de fois…) et j’ai vu qu’une des vis n’avait pas tenu le coup et s’était dévissée sous l’effet des vibrations et à part de la coller définitivement à l’époxy il n’y a pas d’autre solution (j’ai essayé le frein filet rouge ça ne marche pas non plus). D’autre part la corde à piano utilisée est standard, 100% inox et manque donc un peu de répondant… Les ressorts utilisés pour ce type de montage sont en général plus durs car il contiennent plus de carbone (et sont aussi plus sujets à la rouille). Le mien a donc tendance à perdre progressivement de la force. L’alu de la roue dentée n’est pas non plus un choix pertinent car en frottant dessus la corde à piano arrache de fines particules d’alu qui à la longue pourraient s’accumuler et se promener un peu partout dans les engrenages et les roulements, il aurait fallu de l’acier ou du bronze… La mort dans l’âme j’ai donc une fois de plus tout retiré et remis le moulin dans son état initial en me disant qu’au moins je n’avais rien esquinté et qui ne tente rien n’a rien… Désolé Guy, mais sauf miracle et à moins qu’il me vienne une idée géniale prochainement ton Madox restera sans voix 😦 …

Voilà, cette période étrange est sur le point de se clore. Heureusement que j’étais en confinement avec une bonne provision d’alcool de pneu, de copains virtuels et de moulinets à démonter car sinon j’aurais pu devenir alcoolique et dépressif 🙂 ! Lundi prochain les plus chanceux d’entre-nous pourrons à nouveau tremper du fil dans les rivières, mais pas dans les lacs car c’est caca les lacs. Et pas toutes les rivières non plus parce que ça dépend de votre chance. Et puis arrêtez un peu de vous plaindre, vous êtes fatigants à la fin. Et d’abord lâchez cette pelle et allez vous inscrire sur l’application de traçage de Gougueule bandes de gueux! Bon déconfinement!

 

Les ravages de l’alcool de pneu. France, photo anonyme du début du XXIème siècle.

 

Textes et photos : Jean-Paul Charles

10 réactions sur “Les fiches bricolage de l’Oncle Paul

  1. Excellent bricolage! Comme quoi le confinement a du bon, entre deux cubis de pneu les idées fusent. Finalement tu n’étais pas loin du but. Si tu avais dans ton fouillis une vieille roue de commande de casting ça aurait pu le faire en alésant le centre.
    C’est une pièce plutôt assez simple et rapide à usiner, Je dirais pas non d’essayer de la faire aux bonnes côtes en acier, voir même en titane.. Rien n’est perdu!
    .

    J'aime

  2. Saut Polo
    Tout d’abord j’ai lu l’article deux fois pour bien comprendre, puis le commentaire de Tavaneuse et enfin ta réponse…….. et là j’ai explosé de rire. Certes tu n’as pas atteint le St Graal, mais si le but était de me faire rire aux éclats alors tu y est royalement parvenu….
    Mille mercis pour cette tentative, mais tu as néanmoins fait un sacré boulot.

    J'aime

      • Si je mets à la suite: « c’est comme ça que je t’aime » « derrière les fagots »… Dois-je serrer les fesses en même temps de surveiller les cubis? 😀
        Nan sérieux Fiumara tu vas bientôt pouvoir fendre l’air à la vitesse du son avec ton moulin, quitte à ce que Polo et moi finisses addict de liqueur GOD#YEAR

        J'aime

  3. De relire, j’en rigole encore.
    Patient je le suis et tous mes espoirs sont sur les épaules de Tavaneuse; j’espère qu’il est costaud 🙂

    J'aime

  4. Fais comme moi pour les casting non bruiteur, aucun bricolage nécessaire :
    Quand j ai un poisson , je lance le mp3  » cliquet bruiteur » prealablement enregistré avec un moulinet spinning sur mon smartphone ..ça fait un peu illusion ^^ 😂

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s