Le moulinet Shimano Spheros SW 4000 XG

 

C’est bientôt Noël ! Plutôt que de vous parler des chinoiseries habituelles, j’ai décidé de m’intéresser en cette fin d’année au petit nouveau de Shimano. Nouveau ? Pas vraiment ! Il s’agit plutôt d’une version simplifiée de l’Ultegra mais son niveau de prix à l’étranger le rend assez attractif et je pense que c’était le but du jeu : proposer un moulinet d’entrée de gamme d’un bon niveau technique pour rivaliser avec Daiwa. Pari presque gagné!

 

 

C’est vrai que lorsqu’on regarde les nouveautés 2020 on s’aperçoit que Shimano est un peu à la ramasse comparé à Daiwa et sa pléthore de moulinettes plutôt bon marché. C’est en fait du trompe-l’œil car la plupart des modèles sont quasi identiques à l’intérieur mais le consommateur a l’impression d’avoir le choix, c’est une vieille ficelle du business qui fonctionne toujours… Mais quand même, on se demande ce que fait Shimano, surtout que la marque n’a pas vraiment brillé cette année avec l’accueil assez mitigé du nouveau Stella SW, les déboires honteux du Stella FJ et de son pick-up défectueux et le prix abusif de ses autres modèles haut de gamme (Vanquish et Exsence) dont l’intérêt est discutable puisqu’à l’usage ils ne font pas mieux qu’un Stradic classique. Le Twin Power XD dont j’avais vanté les mérites n’échappe pas lui non plus à ce constat : trop cher ! Les acheteurs deviennent de plus en plus frileux et en ont marre de dépenser autant pour leur loisir, mais ils exigent quand même de la qualité… Daiwa l’a bien compris avec son BG et sa gamme Prorex. Shimano lui a donc emboîté le pas avec le Sahara et désormais avec ce « Spheros » petit modèle.

Je trouve au passage étonnant que la marque ait repris le nom de Spheros pour un produit qui n’a rien à voir avec les premiers engins sortis sous ce nom, cela n’apporte qu’une confusion inutile. Il aurait mieux valu le baptiser d’un nouveau nom, les concepteurs de Shimano ont toujours eu beaucoup d’imagination dans ce domaine ! On est clairement sur un coup de com’ destiné à faire profiter à un produit basique de l’aura d’un autre plus prestigieux. Surtout qu’en y regardant de plus près ce nouveau Spheros ressemble beaucoup à un Ultegra FB… Ils partagent en effet quasiment tous les paramètres essentiels : même ratio (6,2/1 99cm par tour de manivelle) quasiment le même poids (280g pour le Spheros contre 260g pour l’Ultegra en 4000) le même frein à 11kg, le même bâti composite en XGT-7 et le même bla-bla technico-bidon : Hagane, X-Ship, Aero Wrap, Core Protect. Le Spheros a seulement 3 roulements au lieu de 5 sur l’Ultegra mais on peut dire que ce sont des frères jumeaux, seule la cosmétique change (à gauche l’Ultegra à droite le Spheros) :

 

A la prise en main ce moulinet est agréable, un peu moins doux que d’autres modèles à cause de son ratio élevé mais d’une grande fluidité. Finition Shimano classique de bonne facture et sans fioritures inutiles, on part sur un terrain connu et éprouvé. Et surtout on revient enfin à un pied incliné à 85° ! Alléluia ! Après des années à nier l’évidence et à vanter les mérites de l’angle droit on reprend donc le chemin de la sagesse, c’est pas trop tôt… Et la bobine est donc à nouveau bien en face de l’anneau de départ de votre canne à pêche. Béni soit le bon vieux temps.

La Bobine du Spheros 4000 est correctement finie à l’extérieur mais plus brute de décoffrage à l’intérieur… Elle a été polie seulement à l’extérieur. Une première petite économie ! Il y en aura d’autres.

Comme ce simple petit bout de métal et son ressort basique qui vient frotter contre la roue crantée blanche situé sur l’axe pour donner un semblant de bruit au frein. C’est très faible comme son, dommage, j’aime bien les freins bruyants.

A part ça on retrouve la classique lèvre en V qui procure des lancers lointains et précis, ça c’est vérifié une fois de plus au cours des tests, je crois qu’on ne fera jamais mieux. Il est possible que cette bobine soit compatible avec d’autres modèles (Stradic et Ultegra) mais je n’avais pas d’autres 4000 sous le coude donc je n’ai pas pu essayer. Si des lecteurs font le test qu’ils me tiennent au courant.

Le bouton de frein est commun à beaucoup de modèles Shimano (Symetre, Stradic etc.) et doté d’un joint en caoutchouc efficace contre les intrusions d’eau et de sable. Faire des pièces communes diminue évidemment les coûts de production.

La pile de frein se compose de 3 disques en carbone généreusement beurrés de la fameuse graisse Shimano. Rien à redire question progressivité et douceur. Alors que je pensais qu’il allait flancher vers 6/7kg il a atteint facilement les 10,7kg, soit assez proche de ce qui était annoncé (11kg) et sans que le bras en composite ne se déforme plus que ça. En définitive il fait bien mieux que le Twinpower XD !  Cependant ne croyez  pas que vous pourrez pêcher le silure géant l’esprit tranquille, 10,7kg c’est bouton de frein serré à fond et globalement la mécanique interne n’est pas faite pour ça comme nous le verrons plus loin. Donc vous vous contenterez plus sagement de 5kg maximum, pour un 4000 c’est déjà largement suffisant pour le tout-venant et si vous avez par chance une surprise de poids au bout de la ligne vous aurez de quoi voir venir. Au final un excellent frein, fiable et régulier, comme sait les faire Shimano.

Cette bobine a une contenance plutôt généreuse avec ses 180m de 30/100em, vous pourrez rentrer facilement plus de 200m de tresse en 14/100em, donc utile quand on pêche en mer par grand fond. Pour la pêche aux leurres ça ne sert pas à grand chose, il aurait fallu pour bien faire une seconde bobine Shallow, mais la générosité de Shimano ne va pas jusque là, dommage…

En composite « XGT-7 » de couleur bleu foncé très jolie, ce rotor comporte malgré tout une masselotte. On voit qu’on est sur de l’économique ! Bof, ce n’est pas très esthétique mais ça équilibre bien l’ensemble et elle est relativement discrète, nous fermerons donc les yeux… Ce rotor est freiné par la fameuse roue crantée merdique qui foire une fois sur 3, mais jusqu’à présent je n’ai pas eu de déboire. Je sais que ça n’arrive pas tout de suite mais au bout de plusieurs mois d’utilisation…donc je reste prudent et réserve un jugement définitif pour plus tard…

Malgré tout très solide, ce matériau composite a bien encaissé les fortes tractions du frein comme nous l’avons vu. A priori je ne trouve rien à redire mais un problème se pose quand même d’une manière générale au sujet de la visserie. La disposition des bâtis Shimano est en effet spécifique : le pied et le côté droit du carter sont en aluminium monobloc, par contre tout le reste (côté gauche) est en composite sur ce moulinet et c’est cette partie qui reçoit les engrenages et le filetage des vis. Ils ont donc été obligé d’utiliser ces vis à larges filets pour pouvoir « mordre » solidement dans le plastique :

Le défaut de ce procédé (je le sais par expérience) c’est qu’au bout de plusieurs démontages/remontages les vis mordent de moins en moins bien, voire tournent dans le vide… La faute au plastique trop fragile qui fait mauvais ménage avec le métal. Il faut donc bien avoir à l’esprit que l’entretien régulier de ces moulinets peut poser problème à long terme.

Le galet repose sur un palier en composite, il n’y a pas de roulement, économie oblige, toujours. Est-ce un mal ? Il semblerait que Shimano maîtrise de mieux en mieux ce type de montage et je dois reconnaître que ça fonctionne parfaitement et que c’est insensible à la corrosion, pas de risque de le voir rouiller ! Après, j’émets des réserves sur la longévité. Un roulement claqué se change facilement, mais lorsque le polymère sera usé jusqu’au trognon pourra-t-on le remplacer ?

Le « Core Protect » commence avec un banal joint en élastomère disposé à la sortie de l’axe, après l’écrou de rotor. Il fait correctement le job et n’occasionne pas de frottements significatifs du fait de sa grande souplesse.

On trouve ensuite un deuxième joint à la sortie de l’anti-retour. Sur la photo on voit qu’il « pèle », il semblerait que son revêtement ne tienne pas vraiment le coup, je ne sais pas trop quoi en penser… Ce joint est sensé logiquement empêcher toute intrusion d’eau par le haut grâce à la pièce en alu qui vient le recouvrir mais je doute qu’il ait une efficacité réelle.

A la base de l’anti-retour on trouve un troisième joint torique. Celui-ci fonctionne certainement mieux. Attention si vous y touchez car il est difficile à remonter.

Il y a également un joint à la sortie du carter, mais il ne fait pas tout le tour, il ne sert pas à grand chose.

 

Enfin un dernier joint sur la barre stabilisatrice de la came est sensée rendre l’arrière du moulinet étanche. Hummm… Je vous conseille plutôt de bien graisser le cul du moulinet, il suffit d’enlever le cache arrière, c’est plus fiable!

Vu les piètres résultats obtenu avec les tests d’immersion sur le Stradic FK doté du même « Core Protect » je pense qu’il en ira de même avec le Spheros 4000. Je n’ai donc pas fait de tests d’étanchéité poussés mais on peut dire sans se tromper que ce moulinet résistera bien aux embruns mais pas à une immersion totale et prolongée. C’est donc correct dans l’ensemble, même si on n’est pas sur du waterproof façon Van Staal. Et surtout c’est moins bien que le Spheros original qui lui, est parfaitement étanche.

L’anti-retour est excellent comme toujours chez Shimano, avec 6 rouleaux équipés chacun de son propre ressort. Pour un premier prix c’est bien.

 

Les engrenages reprennent les ingrédients qui ont fait le succès du Stradic : Wormshaft et roue de commande forgée à froid.

 

Le pignon d’excellente facture est porté par deux roulements. Le choix de les avoir mis ici est judicieux, on a un axe flottant.

Le troisième roulement est situé sur la roue de commande, côté gauche. On a un palier en nylon côté droit, comme sur les premiers Spheros. Les gauchers seront donc une fois de plus pénalisés, car même s’ils veulent mettre le roulement côté droit ils devront démonter complètement le moulinet. Les gauchers représentent 10% de la population mondiale, ce n’est pas négligeable… Gauchers, révoltez-vous !!

077

On peut bien sûr remplacer ce palier par un roulement standard si on veut upgrader ce moulinet.

La roue de commande forgée à froid est « Hagane », youpi ! Elle est surtout très bien faite et recouverte d’un émaillage noir qui la rend presque indestructible.

Le système d’oscillation est directement copié sur celui des Stradic (Aero Wrap), un très bon Wormshaft doté, c’est surprenant, d’une vis sans fin en alliage aluminium/titane qu’on retrouve sur des moulinets plus haut de gamme. Je pensais qu’elle serait seulement en acier inox, c’est une bonne surprise.

Les pignons fous sont en plastique mais ce n’est pas très grave, ils subissent peu de contraintes mécanique. Par contre j’aurais préféré des roulements aux extrémités de la vis sans fin plutôt que des paliers en nylon. Ou des paliers en céramique, pourquoi pas, Shimano sait le faire. Il est possible de mettre un roulement à l’arrière mais pas à l’avant.

La came est portée par une seule barre, c’est évidemment moins bien que les modèles haut de gamme mais c’est néanmoins bien rigide, ce moulinet n’a quasiment pas de jeu.

Dans l’ensemble ce train d’engrenage économique est tout de même performant, même si sa durée de vie sera inférieure à un Vanquish ou un Twinpower XD. Il n’y a pas de mystère, on a ce qu’on paye… L’enroulement obtenu est parfait et réglable à souhait grâce aux cales de positionnement fournies. Il faut dire que Shimano est le maître incontesté du wormshaft!

La manivelle est équipée d’un joint d’étanchéité fixé sur un tube d’aluminium. Lorsqu’elle est complètement vissée sur la roue de commande, l’étanchéité est parfaite. Ce dispositif vient compléter le « Core Protect », d’autant plus que le capuchon qui se visse de l’autre côté du carter est lui-aussi doté d’un joint d’étanchéité, c’est bien vu.

La poignée est classiquement en T, dotée d’un grip satisfaisant. Montée sur 2 paliers en nylon elle tourne aussi bien que s’il s’agissait de roulements, inutile d’upgrader cette partie !

 

Les tests en conditions réelles m’ont donné toute satisfaction. Ce moulinet est très agréable, lance loin, ramène vite et son couple est excellent (j’ai treuillé une énorme branche du bateau, il n’a pas bronché !). Pas de problème de perruque ni de rabat de pick-up (pour l’instant). Sur la photo ci-dessous on voit que j’ai trop rempli la bobine mais c’était exprès. C’était pour voir si ça perruquait. Eh bien… non. C’est vraiment un moulinet sans problème qu’on oublie complètement en cours de pêche, tout se passe bien et en douceur.

Son frein costaud ne craint « dégun » et un joli bec de Sainte-Croix a bien voulu servir de cobaye pour le prouver, tout est parfait dans le meilleur des mondes!

Conclusion : Malgré ses honnêtes performances ce « Spheros » miniature n’est pas un Spheros, mais son prix, à condition que vous l’achetiez sur les sites Allemands où on le trouve à partir de 90€, le place dans un créneau intéressant par rapport à un Stradic. Par contre en France il faudra compter 50€ de plus et finalement il se retrouvera au même prix que l’Ultegra FB, donc ça ne vaudra pas le coup 😦 ! J’avais hésité avec les Ryobi chinois dont j’avais parlé dans l’article précédent mais pour le même prix j’ai finalement opté pour le Spheros 4000 et je le regrette un peu car je n’ai rien trouvé de nouveau dans ce moulinet. De toute manière je vais examiner ces Ryobi pour 2020 aussi ! Shimano nous a donc fait une petite entourloupe (c’est un terme de vieux ça 🙂 ) : ce moulinet est bien foutu mais pas vraiment sidérant non plus, c’est juste un Ultegra downgradé ou un Stradic bon marché, à vous de juger. La qualité est là, mais la pingrerie aussi:  l’économie de 2 roulements n’est pas justifiée. Est-il réellement marinisé? Si vous l’utilisez en mer il durera autant que les autres en prenant soin de le rincer à l’eau douce, et son galet ne claquera plus, mais je ne vois pas en quoi la mention SW est justifiée. Les véritables Spheros sont bien plus solides et durables à mon avis… Donc bof. Mon nouveau coéquipier est septique, il n’a pas flairé la bonne affaire non plus et croyez-moi c’est un expert :

 

Je ne note plus les moulinets cette année, d’ailleurs mon classement est obsolète et je vais le supprimer. Disons que vous pouvez acheter ce pseudo Spheros en sachant bien qu’il n’est pas mieux qu’un autre en entrée de gamme de même prix, donc le Daiwa BG est toujours le choix le plus raisonnable si vous avez un budget limité.

 

Voilà pour ce Noël 2019… Je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes et j’aurai le plaisir de vous retrouver début 2020 pour de nouvelles aventures ! Je vous parlerai de notre moulinet qui avance (lentement) mais qui avance quand même, ainsi que de leurres, de cannes et d’autres babioles dont je sais que vous êtes friands…

Texte et photos : Jean-Paul Charles

18 réactions sur “Le moulinet Shimano Spheros SW 4000 XG

  1. Aaaaah la tentation à quelques jours des fêtes….
    Au moment même où j’étudie l’acquisition d’un nouveau joujou… hesitant entre un bg 3000 et un clash 3000 voilà que ce bel article sème le doute. Pourquoi pas un sphéros 4000 ? Flûte flûte le temps de se decider santa clauss sera rentré chez lui.
    Très bonnes fêtes de fin d’année JP!

    J'aime

  2. belle nuit a vous et merci pour ces renseignements précieux qui me font dire que le matériel de pêche peut être trouvé a moins cher en fouillant sur le net grâce a ces comptes rendu ,
    bien cordialement
    yann

    J'aime

  3. Autre nouveauté intéressante de Shimano est le nouveau Stradic FL, une merveille à en croire les forums US et les autres
    Le meilleur moulinet à moins de 400 € selon Tackle Advisors

    J'aime

  4. Bonjour et merci Jean-Paul pour ce bel article. Ces belles marques et leurs mesquineries perdurent….. dommage. Quant au grand écart des prix entre la France et les autres pays, j’en parle même pas….
    Passez tous de bonnes fêtes de fin d’années et vivement 2020; punaise deux fois la Corse (20)

    J'aime

  5. Salut Jean Paul
    Merci pour ce nouveau décorticage.

    ça rajoute un moulinet intermédiaire entre le bas et moyen de gamme chez Shimano.

    Sinon que ce soit Daiwa ou Shimano pour entretenir les moulins je suis de moins en moins fan des structures composites dans lesquelles il faut visser. Même en étant le plus précautionneux du monde j’ai fini par visser dans le vide du bâti de mon stradic ci4. J’ai été tenté par Daiwa et leur tatula/prorex mais au final bof bof.
    J’étudie la piste stradic fl qui a récupéré les micro modules du Stella, et qui bénéficie d’un bâti alu.
    Joyeux Noël Jean- Paul (et tous les autres).

    Bonnes fêtes de fin d’année et bonne pêche

    J'aime

  6. Merci pour votre travail de passionné.
    Le profane que je suis ne pige pas toujours tout mais apprends toujours quelque chose.
    Une bonne année à tous! Que votre meilleur de 2019 soit votre pire de 2020 😉
    Vivement la sortie de votre réalisation que je remplace ce veil exage par un investissement fiable!
    Vous comptez le sortir en quelle taille?

    J'aime

  7. Bonjour Jean-Paul et bonne Année 2020.
    Meilleurs voeux, la santé et que tous tes projets se réalisent suivant tes souhaits.

    Petit cadeau de Noël en retard dans la boutique LTHTUG (j’adore cette boutique celle qui a sorti en premier le artist)
    Dans cette boutique on trouve trois nouveaux leurres (dont deux encore introuvable en France) et pas des moindres : un megabass, un sakura, et un shimano

    – le megabass acrobat X 52 sinking pas encore dispo en France (prix amazon 24€, prix Ali avec tous les coloris 2.55€)
    https://fr.aliexpress.com/item/4000505898824.html?spm=a2g0o.productlist.0.0.632b69cfoZ5N9z&algo_pvid=f3ddaf31-85c0-4727-8aa4-8916b8a7f280&algo_expid=f3ddaf31-85c0-4727-8aa4-8916b8a7f280-0&btsid=0bb6f64e-1609-4e47-8f3e-9e41d9b1ccca&ws_ab_test=searchweb0_0,searchweb201602_2,searchweb201603_53

    – le Phoxy minnow de sakura (stock uniquement un coloris en 50 sinking mais le reste ne devrait pas tarder) prix pêcheur.com 14€ prix ali 4€
    https://fr.aliexpress.com/item/4000005344887.html?spm=a2g0o.detail.0.0.2c41611aONWUtT&gps-id=pcDetailCartBuyAlsoBuy&scm=1007.12908.131037.0&scm_id=1007.12908.131037.0&scm-url=1007.12908.131037.0&pvid=4ac334ee-ee39-4ebf-acda-babc9ec4aa34

    – pour les pêcheurs mer et introuvable en FRANCE le SHIMANO EXSENCE Shallow Assassin 99F FLASH BOOST (Fiumara devrait l’aimer celui là je pense) Prix sur plat.co au japon 16€… Prix Ali 6€
    https://fr.aliexpress.com/item/4000473831940.html?gps-id=8041884&scm=1007.14677.110221.0&scm_id=1007.14677.110221.0&scm-url=1007.14677.110221.0&pvid=0322a65b-e281-4c36-8b3d-e5ef79dd3ebe&spm=a2g0o.store_home.promoteRecommendProducts_11598596.4

    Bonne Année à tout le monde, bonne pêche

    J'aime

    • Bonne année Kenshin, tous mes voeux pour 2020 et plein de fish au bout du fil! Merci pour ces précieuses infos, ça devrait intéresser pas mal de monde pour l’ouverture de la truite! Et Sûrement Fiumara quand il pourra enfin aller pêcher si les conditions météo le lui permettent 😉 !

      J'aime

  8. hello!
    en effet rien de révolutionnaire dans ce moulinet. mais ça tient la route et la mécanique mise en oeuvre est éprouvée depuis longtemps.
    par contre j’arrive vraiment pas a me faire a cette mode (daiwa aussi le fait) qu’ils ont de virer le roulement du galet. un roulement certes ça claque mais c’est standard, pas cher, et ça se change facilement donc encore un truc pour nous enchainer a leur sav selon moi. je serais curieux de connaitre le prix des pièces…
    cordialement.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s