Les Moulinets ASHAWAY & OTCO ; Rectificatif

Ashaway - 01

Photo Jean Noël BOHN

 

Suite au hasard des annonces du Web et parfois aux surprises qu’elles peuvent apporter, je tenais à faire un rectificatif au sujet d’une modification dont j’attribuais la paternité aux pêcheurs. N’étant pas devin, mon article est donc paru une semaine trop tôt… Le plus important pour moi étant de faire passer l’information au lieu de jouer au jeu de l’autruche, cela par respect pour les concepteurs et pour tous ceux qui se seront intéressés à l’article, présent et à venir.

 

Il s’agit de la protection en caoutchouc sur le doigt du levier qui bloque la ligne, absente sur bon nombre d’exemplaires, sans doutes perdues. Celle de la photo ci-dessus a pourri avec le temps. D’autres sont vues grises moulées à chaud et, maintenant je le sais, une a été remplacée par un morceau de tuyau noir. Comme quoi les déductions rapides ne sont pas toujours les meilleures.

Il apparait aujourd’hui clair et net au vu de la quantité de ces protections mêlées à des pièces vendues pour les Slip Cast Reel et Surf Slip Caster, qu’elles font partie intégrante des pièces d’origine de ces deux moulinets. Pages 12, 17 et 20 de l’article, ces protections sont aperçues, parfois en décomposition.

Un petit tuyau 😉 pour ceux qui ne connaissent pas et qui ont du matériel de plongée sous-marine ou autres objets en caoutchouc. En plus du rinçage à l’eau douce, le talc !!! Seul remède contre le vieillissement des matières caoutchouteuses. J’ai conservé à l’état de « neuf » mon matériel de plongée âgé de plus de trente ans… pas une seule fissure mais des rayures dues aux frottements sur les rochers… C’était pour la parenthèse !

Les protections grises moulées à chaud sont certainement faites en atelier, car je vois mal un particulier pratiquer l’opération. A ce jour, l’origine reste incertaine. Toutefois il est possible que ce soit une évolution de la brune en crêpe, comme la matière était tendance à l’époque et l’est toujours sur les semelles de chaussure. Tel était le cas avec les fameuses boots à franges bien connues et très à la mode dans les sixties, elles étaient également reconnues pour leur excellente adhérence.

Ces protections pour la ligne ne sont pas visibles ou mentionnées sur les brevets, expliquant ce que je prenais pour une « amélioration » du système par le pêcheur, elles ont du êtres ajoutées après des séances de tests… La ligne devait glisser entre doigt et bobine ou se rompre lors des contraintes du lancer.

Ce lot de pièces montre également des choses étonnantes comme le bâti du petit modèle de couleur gris sombre anodisé avec un bol en acier inoxydable !… Un chaînon manquant à mon enquête !

Si l’on observe de près les axes principaux tout en bas à droite, on peut remarquer qu’il existe plusieurs modèles !!! Donc nous ne sommes pas encore au bout de nos surprises…

Parues sur un site de vente aux enchères, Jeff l’annonceur a bien gentiment voulu me faire d’autres photos avec l’ensemble des pièces bien plus visibles et reconnaissables qu’il a jointes directement à l’annonce.

Tout refait surface un jour ou l’autre, c’est juste une question de temps et de patience… Promis ! je vais rester aux aguets 😉 Si je devais avoir d’autres indications importantes, je les ferai passer rapidement par le biais de ce blog !

Une des premières photos de l’annonce

 

Une des photos rajoutées par Jeff, certaines pièces appartiennent à des cannes « OTCO SLIP CAST ROD ». Vu le nombre de protections mêlées aux autres pièces, il est impossible de penser qu’elles ne sont pas d’origine. D’autres ; vis BTR, vis longues en inox au pas US (!?), trombones et clous sont évidemment des intrus !

Textes : Guy NADALES
 Photos : Jean Noël BOHN, Jeff.
Publicités

3 réactions sur “Les Moulinets ASHAWAY & OTCO ; Rectificatif

  1. Merci Guy pour cette notule rectificative! En effet il semble bien que la pièce de protection du levier soit faite en série. Tiens-nous au courant de tes dernières trouvailles lorsque tu auras les pièces… Décidément ce moulinet t’aura demandé beaucoup plus de travail que prévu 😉 !

    J'aime

  2. C’est la moindre des corrections ! Comme je détenais cette nouvelle de mon « téléscripteur » 😉 il eut été malhonnête de laisser circuler « une vraie fausse information », c’était tromper l’utilisateur 😉
    L’histoire se précise jour après jour, il est bon de parler et de respecter le travail de nos anciens quels qu’ils soient !
    Même si c’est long, cela aura été un régal !
    A propos du travail de nos anciens, tu le sais, lorsque que je prends en charge une restauration, je fais tout ce qui est possible pour rester dans « l’origine ». La valeur reste ainsi préservée.
    Cela m’a pris parfois de très longs mois voir années pour y parvenir. Le résultat est sans bidouille comme celles faites par le pêcheur pour pêcher… cela dit sans le dénigrer… chacun fait comme il peut avec ses moyens !

    J'aime

  3. Pingback: Les moulinets ASHAWAY |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s