Le moulinet Jeveco NS 2500

 

 

Encore une bonne surprise Chinoise avec ce moulinet plutôt raffiné qui a fait son entrée sur AliExpress l’année dernière et que j’ai testé assez longuement ce printemps. Il n’est bien sûr pas exempt de défauts mais dans l’ensemble j’ai été assez surpris par la qualité de son mécanisme compte-tenu de son prix très abordable (enfin ça dépend des jours!). Pardon pour le retard de mes articles mais j’aime bien aller au fond des choses et les photos et les tests prennent du temps… Et ce Jeveco le méritait bien!

 

Jeveco est une « nouvelle » marque de moulinets Chinois qui propose des produits d’entrée de gamme dont le NS est apparemment le fleuron, les autres modèles étant beaucoup plus basiques. NS signifie soit Never Stop selon le site, soit Neo Spin selon l’emballage… A vous de choisir. En tout cas le packaging est soigné avec une boîte argent qui contient un petit sac de transport et les habituelles notices d’utilisation, ainsi qu’un éclaté sérieux.

Le Jeveco NS est disponible en 3 tailles : 2500, 3000, 3500. J’ai choisi le 2500 car c’est le plus léger, mais en vérité il correspond à une taille 4000 puisqu’il pèse 350g. Son poids élevé est le fait d’une construction toute en aluminium. Vous allez me dire que c’est encore une enclume… oui et non. Je le répète, il équivaut à un « gros » 4000, donc son embonpoint reste raisonnable à mes yeux et honnêtement il ne pèse pas plus que ça une fois monté sur ma canne qu’il équilibre parfaitement. Son ratio de 5,3/1 lui permet de ramener 80cm de fil au tour de manivelle, bobine pleine. Parfait pour les pêches à gratter et le linéaire, moins bon évidemment pour les pêches en surface ou en traction.

La fluidité est excellente et la sensation de solidité aussi. Je trouve son look plutôt réussi. Seul bémol, le pied est légèrement trop court, ce qui fait que le pick-up vient parfois taper dans les phalanges selon comment on tient le moulinet… Personnellement je cale toujours le pied entre l’annulaire et l’auriculaire, mais là je dois le tenir entre l’annulaire et le majeur sous peine de violentes douleurs ! Ce n’est qu’une question d’habitude, je m’y suis fait, mais quand même : 8mm de plus m’auraient épargné ce désagrément, il faut croire que les Chinois ont vraiment de toutes petites mimines !

La bobine de 48mm de diamètre est très bien conçue, avec des lèvres classiques, mais ça n’entrave absolument pas le dévidement du fil. Le Jeveco est un excellent lanceur qui permet d’atteindre des distances conséquentes avec des tresses fines.

Le cliquet bruiteur est sonore, grâce à la « cloche » placée en-dessous, ce que j’apprécie, rien de tel que cette douce musique pendant un combat !

La contenance est moyenne (200m de 23/100), mais comme d’habitude je regrette l’absence d’une seconde bobine Shallow…

Le bouton de frein est très costaud, avec un énorme ressort. La base est en alu plein, ce qui absorbe bien la chaleur due aux frottements mais c’est parfaitement inutile pour un moulinet de cette taille, un bon polymère aurait suffi et cela aurait allégé l’ensemble, on ne pêche pas le thon avec ce moulinet !

La pile de frein est curieuse. Ils ont utilisé un système bien compliqué avec bague en plastique et moyeu pour arriver finalement au même résultat qu’avec une pile classique… Quant au « carbone » utilisé je ne sais pas… ça frotte mais ça risque de s’user vite.

La puissance atteint effectivement 7kg comme annoncé, mais laborieusement. Il est plus réaliste de dire que ce frein est efficace et régulier jusqu’à 5kg, après c’est plus aléatoire. Rien d’extraordinaire, mais ça suffira à mater n’importe-quel brochet et des silures assez gros si l’occasion se présente.

Sur l’axe (qui ne mesure que 4mm de diamètre, là aussi on aurait pu augmenter l’épaisseur pour avoir un frein plus fort…), on trouve un roulement qui vient se loger dans le moyeu de la bobine. Un système de ressort permet de le maintenir fixe, pourquoi pas, c’est mieux que les circlips je trouve. Pas de cales supplémentaires pour le réglage de l’enroulement mais ce n’est pas nécessaire puisqu’il est très bon.

Le rotor tout en alu est bien équilibré et solide grâce à sa construction en arche, il n’a pas faibli sous les fortes tractions au-delà des 7 kg de frein que je lui ai fait subir, c’est pour ça que je suis déçu que le frein ne soit pas plus puissant, avec des bras aussi solides il pouvait monter à 12kg facile…

Le pick-up est intéressant. Le ressort et la tige de déclenchement sont montés chacun séparément, le ressort sous le galet et la tige sur l’autre bras, comme sur les Daiwa. La tige possède également son propre ressort, ce qui est d’une utilité discutable.

Le ressort est correct, puissant mais doux à la fermeture.

La ligne de galet peut être entièrement retirée en une fois, juste en dévissant la grosse vis dorée à l’aide d’une pièce de monnaie. Je trouve ça pratique pour l’entretien. Il suffit pour le nettoyage de plonger l’ensemble dans un peu de solvant, de laisser sécher et de replonger le tout dans un petit bain d’huile avant de le remonter. Enfin en théorie.

Plus concrètement, son démontage est possible mais pénible à cause du minuscule circlip qui bloque les roulements, attention à ne pas l’égarer, j’ai mis un cure-dent à côté pour que vous puissiez juger de sa taille…

Ce galet est donc porté par 2 roulements scellés, il tourne parfaitement.

Le seul reproche que je ferais à ce pick-up est que parfois la tresse a du mal à se positionner correctement sur le galet à cause de l’épaisseur de la pièce qui le soutien (flèche rouge). Mais si on referme à la main, le problème disparaît.

Une fois le rotor enlevé, on voit qu’un joint en caoutchouc est positionné à la base du bloc anti-retour (flèche rouge). Il sert à la fois à l’étanchéité et à freiner le rotor. Pas de joint d’étanchéité par contre dans l’écrou du rotor…

Le carter se retire ensuite facilement et laisse apparaître un train d’engrenage bien pensé. Au passage l’enjoliveur en plastique bleu autour du carter fait assez cheap…peut mieux faire !

L’anti-retour est de meilleure qualité que d’habitude, bien que le levier qui l’actionne soit un possible point d’entrée d’eau. En tout cas il est correctement protégé en haut par une pièce en aluminium. Une fois graissé, cet endroit offre une bonne étanchéité.

Le pignon est porté par 2 roulements scellés (en plus de l’anti-retour) et, bien que l’extrémité repose dans une simple gorge, la fluidité est très bonne. Le pignon en lui-même est de qualité, plus large que d’habitude et plus « mordant », ce qui fait que sa cohésion avec la roue de commande est excellente, sûrement ce que j’ai vu de mieux chez les chinois à ce jour.

La roue de commande est très large, réalisée en alliage de zinc de qualité. Les dents sont bien dessinées et aucun bruit parasite ne se fait entendre avec le pignon. L’axe et l’engrenage d’oscillation sont en acier inox.

La roue d’oscillation est également très bien réalisée, portée par un roulement et un disque en nylon (téflon ?) qui éliminent tout frottement, c’est bien pensé.

L’originalité principale de ce moulinet est sa came d’oscillation portée par trois roulements perpendiculaires. Très bien moulée, cette pièce est particulièrement bien conçue.

Sur les systèmes classiques, les roulements sont en général placés dans le même sens, mais ici l’axe des 2 roulements du haut est perpendiculaire à celui de l’axe du bas, ce qui élimine les vibrations et maintien la came parfaitement alignée, d’autant plus qu’une petite gorge dans le bâti en alu (flèche rouge) l’empêche de dévier de sa course, c’est pour cette raison que ce moulinet est aussi fluide. Il va de soi également que sous forte contrainte ce moulinet résistera mieux qu’un autre aux efforts de cisaillement, dommage que l’axe ne soit pas légèrement plus large sur le 2500, mais il en est sûrement autrement pour les modèles supérieurs. Tout ceci est le fruit d’une réflexion sérieuse, pour une fois ils ne se sont pas contentés de copier bêtement un modèle existant, mais je peux me tromper… En tout cas c’est la première fois que je vois ce type de disposition, c’est une piste à creuser.

L’enroulement obtenu est presque parfait, je n’ai eu aucun problème de perruque et dans l’ensemble je situerai le Jeveco dans la norme supérieure haute question performance de lancer. Propulser un leurre de 20g à plus de 50m est facile avec une tresse fine, et on dépasse les 60m avec des leurres compacts, j’ai été bluffé par ses performances.

La manivelle est classique, elle se visse dans la roue de commande. Un joint d’étanchéité a été ajouté avant la rotule, il empêche l’eau de rentrer lorsque la manivelle est vissée et je n’ai pas noté de friction supplémentaire, ça reste agréable quand on mouline.

La poignée en EVA est quelconque, mais elle fait le boulot. Montée sur 2 roulements et un palier, elle tourne à la perfection. Toutefois, comme pour le Jaguar, il y a un espacement supplémentaire côté manivelle dans lequel on peut insérer un 3em roulement ou un palier, ce que j’ai fait par précaution… Ceci-dit je n’ai pas remarqué de frottements, même sans ce 3em roulement (ou 2em palier!).Jérôme « Tavaneuse » me l’a customisé à sa façon, c’est sûr que c’est plus agréable comme ça ! Et plus beau. Merci cher knobeur!

De l’autre côté, le caps en alu n’est pas des plus pratique à visser car il n’a pas d’empreinte ni de gripp, j’ai failli le perdre plusieurs fois, mauvais point de ce côté-là…

Le test d’immersion a été plutôt concluant, juste quelques gouttes ont pénétré à l’intérieur, la faute au levier d’anti-retour et à l’absence de joint sur l’écrou du rotor, mais dans l’ensemble l’étanchéité en condition normale est très correcte, il suffit de mettre un peu de graisse aux endroits cités.

En condition de pêche et mis à part son pied trop court, le Jeveco est très agréable, avec un ratio moyen mais puissant (5,3/1), il convient pour toutes les pêches classiques aux leurres. Ses performances au lancer sont excellentes et la tenue du poisson parfaite grâce à son frein régulier dans sa plage basse (3 à 5kg), il n’est de toute façon pas fait pour la pêche exotique, mais son utilisation en mer ne posera aucun problème. Je n’ai pêché qu’une trentaine d’heure avec lui, mais jusque-là aucun problème à signaler.

Ce moulinet m’a séduit par sa qualité de fabrication, sa grande fluidité et ses aptitudes au lancer. Il se démarque assez nettement des productions chinoises habituelles et devrait avoir une longévité supérieure aux autres modèles que j’ai déjà examinés. J’ai payé le mien environ 45€, mais j’ai vu que les prix avaient tendance à sérieusement grimper, il est actuellement à 95,75$, ce qui est bien trop cher… Attendez qu’il baisse ! Tant qu’il sera autour de 50€ j’estime que c’est une très bonne affaire, je ne vois pas quel modèle japonais pourrait faire mieux ou équivalent à ce tarif-là. Je lui accorde un 14,5/20 en espérant que d’autres produits de la marque du même niveau technique voient le jour prochainement, à un tarif raisonnable.

Texte et photos : Jean-Paul Charles

Publicités

38 réactions sur “Le moulinet Jeveco NS 2500

  1. Merci Polo pour ce nouvel article. La qualité de ce moulinet à petit prix valait la peine que l’on prenne patience. Tu avais acheté la canne et la tresse assorties au moulinet avant ou pas. En attendant, c’est un moulinet qui est très prometteur

    J'aime

  2. Merci Jean-Paul !
    Etonné tout de même qu’un tel moulin finisse au niveau note à égalité avec un Stradic FK !!!
    Est-ce une note dans l’absolu ou plutôt par rapport à la production chinoise ?

    J'aime

    • Disons que ma note prend surtout en compte le rapport qualité/prix… Fais le calcul : Un Stradic FK 4000 coûte plus de 180 €, et le Jeveco, pour une qualité à peine moins bonne, coûte seulement 45 €… Shimano comme toutes les grandes marques joue de son image pour imposer des tarifs abusifs, alors que la production est délocalisée en Chine, en Malaisie, au Vietnam ou ailleurs (et le Stradic n’est pas le plus cher, loin de là, c’est pourquoi je l’avais bien noté) donc tu payes au final un nom plus qu’un produit. Pareil pour les leurres, tu le sais bien 😉 ! Donc oui, le Jeveco vaut largement un Stradic, pas de problème pour moi et je sais de quoi je parle!

      J'aime

      • Ok JP

        Par contre il est introuvable (pour l’instant) au prix que tu annonces.
        Je ne l’ai trouvé que sur une seule boutique et à 97$ en taille 3000 !
        J’ai payé mon Stradic FK 4000 120€ l’an passé à Tokyo…. J’y repars en octobre….

        J'aime

  3. En effet c’est un moulinet d’un rapport qualité/prix jamais vu, surtout que sa technologie de guide came est une belle « nouveauté »..
    Merci pour cette nouvelle bonne surprise, de mieux en mieux.
    Petite précision, il faut signaler que tu as quand même des paluches de bûcherons enragés 😉

    J'aime

  4. Ces petits chinois sont vraiment forts.
    Mais quand y regarde bien, il est fort possible q’un cahier des charges d’une PME, ayant pignon sur rue, soit passé par là (en photocopie ^^)
    Ils ont les outils pour faire, mais le « savoir-faire » d’où vient-il ?

    J'aime

  5. Bonsoir Polo,
    Je tenais à faire passer le message, depuis quatre jours je suis victime d’une fraude sur ma CB, Plusieurs retraits frauduleux pour une belle somme d’achats en ligne.
    Je suis vraiment en colère, j’ai un doute sur le site que l’on connais tous si bien… je vous invite à vérifier les écritures de vos comptes et de faire vraiment attention, pourtant je suis hyper-prudent…

    Pour moi, fini la chine.

    Laurent

    J'aime

    • Il faudrait demander à ta banque d’où proviennent ces retraits… La loi Française est claire, c’est ta banque qui est responsable en cas de fraude à la carte bleue, sauf si tu as donné ton code (même sous la menace!), donc tu seras remboursé. Perso je n’ai jamais eu de problème avec Aliexpress (mais ça peut venir…), et je pense qu’ils ne veulent pas perdre de clients non plus…

      J'aime

  6. Absolument aucun problème en utilisant un numéro de carte virtuelle en ligne.
    Je ne comprends pas que l’on puisse donner son vrai numéro de carte bancaire sur le net, avec les fraudes dont on a tous connaissance (phishing etc..) (non pas fishing ^^) même avec des systèmes comme Paypal ou Alypal..

    J'aime

    • Avec Alipay on bénéficie d’une sécurité équivalente à celle de PayPal et il n’y a pas besoin de rentrer son numéro de carte à chaque achat, ce qui minimise le risque d’interception des données.
      Comme l’explique Jean-Paul, la banque « couvre » en plus ce genre d’accident.

      J'aime

  7. Bonsoir
    certes, je n’avais pas pensé aux cartes virtuelles, il faut déjà le savoir.
    Après, dieu sait que je suis prudent, je vérifie toujours le HTTPS, je ne sais pas comment ils sont fait… mais ça donne à réfléchir quand même.
    Après PAYPAL, il me semble, n’a pas voulu s’affilier avec ALI… entres les retards et tous le reste…

    J'aime

  8. Bonjour, le 3500 ne pèse que 365gr et non 450 comme annoncé et équivaut à un stradic 5000 de chez shimano pour le prix d’un catana. Ca reste une bonne affaire même si l’axe est toujours un 4,5mm et le frein un 7kg annoncé sur l’emballage.

    J'aime

  9. Les caractéristiques indiquées sur le site sont farfelues en ce qui concerne le 3500.Les cotes sont correctes mais le poids et la puissance du frein sont surévalués par rapport à la réalité. Les indications figurant sur la boite indiquent un poids de 365gr et un frein à 7kg. Je suppose que c’est seulement la bobine qui change d’un modèle à l’autre. Sur le site, la bobine 3000 aurait la même taille et les mêmes cotes que la 3500 pour des capacités bien différentes…C’est n’importe quoi! Mais comme je l’ai écrit supra, ça reste une super affaire pour un équivalent stradic 5000 (4000 gonflé) et une bonne alternative au kodiak 5000 avec une meilleure capacité de bobine.
    Tu me coutes cher Jean-Charles!Ça me fait trois moulins avec le jaguar et le kodiak. Tu devrais te limiter à des tests négatifs style probéros, on ferait des économies!

    J'aime

  10. Ce moulinet en taille 3500 se révèle excellent à l’usage,il a sorti deux silures d’environ 15 kg en kayak ( en recherchant le sandre) à sa première sortie sur tresse kastking 18/100. Je recommande vivement pour un usage moins féroce.

    J'aime

  11. Bonjour, tu fais souvent référence au poids des moulinets et tu précise souvent et à juste titre que le poids n’est pas forcément un handicap.
    Si l’on considère que le point d’équilibre d’un ensemble canne plus moulinet se situe a un niveau compris entre le début de la poignée et le pied du moulinet, un moulinet de 365 gr équilibre parfaitement une canne de 2,10mètres. Pour équilibrer une 2,70m, il faut monter à 400gr.
    Bref, le jeveco et le kodiak ne sont pas des enclumes.
    Je ne comprends pas cet engouement pour les petits moulinets qui déséquilibrent les ensembles et dont les mini bobines favorisent le vrillage.
    Je ne pécherai jamais avec une taille inférieure à un équivalant shim 2500.

    J'aime

    • Disons qu’un moulinet léger sur un ensemble UL ça fatigue moins le poignet, surtout si la canne est courte. Pour le reste c’est le principe de la balance ou du levier d’Archimède : plus ta main se rapproche du centre de gravité canne+moulinet et meilleurs sera le confort. Autrefois les fabricants proposaient des porte-moulinets réglables, et tu pouvais équilibrer tout ça à ta guise mais avec les porte-moulinets fixes actuels un moulin plus lourd équilibrera mieux ta canne qu’un léger, CQFD 😉 !

      J'aime

  12. Au cas où se serait encore nécessaire, le 3500 a été de nouveau validé cette fois sur saumon mâle 67cm et femelle 82cm. Le frein est superbe! Le kodiak n’a pas eu de chance je réessaie demain! J’ai un peu mal aux phalanges quand même! Le pied est trop court si on ne fait pas gaffe!

    J'aime

  13. Je viens de m’offrir un second 3500 pour 32,11€ . Ali a automatiquement décompté un bon sorti je ne sais d’où du prix 11/11…A ce prix là, j’estime que c’est le maitre achat de tous les moulins ali!

    J'aime

  14. Bonjour,

    Pensez vous qu’il soit possible de changer le ressort contre un modele plus dur et replacer les disques par du vrai carbonne, et ainsi atteindre une puissance de freinage plus importante ?

    Aimé par 1 personne

    • Le ressort est suffisamment costaud, par contre du vrai Carbontex améliorerait sans doute un peu la puissance mais surtout la progressivité, il y aurait moins d’à-coups. Mais ça risque de coûter presque aussi cher que le moulinet 🙂 !

      J'aime

  15. bonjour petit retour rapide sur le 3500 il na pas fait sa saison tout roule parfaitement mais il fais un clac clac clac a chaque fois que je ramène un poisson mais a vide rien,moulinet démonter examiner je trouve pas d ou çà viens mes daiwa a 50 eur on fait au moins 2 ans avant d avoir des problèmes.
    dommage car il a des atout incroyable crains pas l eau de mer, étanche ,très souple,léger, pas cher
    j ai du trop forcer dessus surement, pas eu de poisson de plus de 2 kilos pourtant .Si il font un 5000 un peu plus renforcer je me laisserais tenté !!

    J'aime

    • Difficile de dire comme ça d’où ça vient sans avoir le moulinet en main… Si c’est un bruit assez léger ça peut venir du roulement de galet qui est claqué et qui frotte lorsque le fil est en tension. Si c’est très fort ça vient de l’axe ou des engrenages. Commencez par vérifier les roulements.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s