Derniers pas avec la caméra Water Wolf

water Wolf - Copie

Elle n’aura pas duré longtemps cette caméra, mais ce dernier film est sûrement le plus réussit, même s’il ne comporte pas de prise. la Water Wolf a rendu l’âme mais rassurez-vous, je lui ai trouvé une remplaçante tout aussi performante, les tournages sous la surface vont pouvoir continuer, toujours aussi passionnants pour nous autres pêcheurs!

 

 

Savage Gear avait eu une idée de génie en sortant la Water Wolf, malheureusement la qualité de la caméra et son ergonomie sont à revoir… Le plus pénible avec la WW c’est que le bouton marche/arrêt est à l’intérieur du boîtier et qu’il faut « décapsuler » le bouchon arrière pour y accéder. Celui-ci est équipé de 2 joints toriques qui se barrent régulièrement, il faut toujours faire bien attention de ne pas en perdre un. Enfin l’interrupteur est minuscule et… fragile! Le mien m’est resté au bout des doigts après une trentaine d’utilisations! Impossible de le recoller ou de trouver un système pour le réparer… Comme la caméra n’est plus sous garantie, elle est définitivement HS. Pas grave, j’ai trouvé mieux et surtout beaucoup moins cher chez les Chinois:

WaterWolf 2

Au moins l’interrupteur est externe et sa résolution est meilleure. Étanche à seulement 30m (contre 100m pour la WW), c’est largement suffisant pour l’utilisation que j’en fait. De toute manière en lac, on ne voit plus grand chose passé 15m de fond… 20 minutes de bricolage me suffiront pour la transformer et la rendre opérationnelle. Enfin, elle ne coûte que 35€, autant dire que si j’en perds une au fond ça ne sera pas un drame. Son autonomie est plus faible (1h30 de tournage environ) mais la batterie est séparée, contrairement à la WW, ce qui fait qu’avec un jeu de 2 batteries on obtient la même chose. Je vous en dirai plus quand je l’aurai testé à fond.

Revenons au film : De bien belles images tournées au lac d’Esparron au mois d’août, avec 2 attaques éclairs de brochet et des leurres qui nagent au dessus des herbiers comme dans un rêve! Merci à Simon pour le montage et à Jérôme pour avoir pu récupérer les fichiers que j’avais bêtement effacés (quel crétin j’vous jure!)! Bon visionnage!

Jean-Paul Charles

14 réactions sur “Derniers pas avec la caméra Water Wolf

  1. J’ai l’impression de voir beaucoup de poissons lors du passage des leurres, des tâches noirs
    Est ce vrai ? cela pourrait nous laissé penser que les leurres stimulent le poisson, il faudrait de meilleurs animations afin d’avoir plus d’attaques.

    J'aime

    • Oui, toutes les « tâches » noires que tu vois sont des poissons qui suivent les leurres, surtout des perches (de belle taille). Le problème avec la traîne c’est que c’est du linéaire, les seules animations qu’on peut faire ce sont des accélérations ou des ralentissements… C’est pour ça qu’on navigue en zigzaguant, de manière à ne pas être trop monotone dans la récupération. C’est pour ça aussi qu’on rate pas mal de poisson car on n’a pas toujours la canne à la main et une touche ressemble souvent à un léger accrochage, difficile de ferrer au bon moment… Le grand intérêt de la traîne est qu’elle permet de parcourir plusieurs dizaines de kilomètres en une session, ce qui nous permet de localiser les bons spots et d’y revenir plus tard avec des techniques plus classiques 😉 !

      J'aime

  2. J’aime bien les ombres menaçantes qui viennent flairer les leurres de loin… Atmosphère les dents de la mer… à méditer là dessus ! Vu l’heure, j’ai visionné son coupé. Elles semblent bien reconnaître la « supercherie »… tes perches 🙂 😉 Des attaques de taré les deux broco

    J'aime

  3. Salut,
    D’un point de vue de l’image et du son, tu n’as rien perdu avec ta nouvelle caméra. Cependant, tu avais l’habitude d’arriver sur tes sites de pêche en hélicoptère et, sur ce film, ça manque ;-). D’autant que le survol de ce coin est magnifique.
    Effectivement, la traine c’est un peu la loterie, mais avec la caméra, tu peux savoir si poisson il y a. Je suis encore surpris par le bordel que font ces leurres sous l’eau !
    Est-ce que tu envisages de lancer avec cette caméra ?
    Kenavo

    J'aime

    • Oui, bon, là c’est vrai que j’avais laissé l’hélico à la maison pour plus de discrétion 😉 …
      J’ai fait quelques tentatives de lancers avec la caméra mais 2 problèmes: 1 les emmêlages, 2 la phase lancer fait mal à la tête au visionnage! A ne surtout pas regarder un lendemain de gueule de bois 🙂 !! En fait la traîne te permet de filmer plus longtemps et de faire des images plus confortables.

      J'aime

  4. Pour ce film je souhaitais faire un montage plus naturel, dans le silence de l’eau, en montrant le relief et avec plus de nages de leurres. C’est vrai que c’est un peu ennuyant quand même, mais avez vous remarqué les bruits de baleines subtilement intégrés ? 😀
    Pour les prochains il sera peut être judicieux d’envoyer la sauce, avec de la musique, des effets et des commentaires (ce qui est en fait encore plus simple à faire).
    <°))))))-<

    J'aime

    • Bonsoir,
      La caméra chinoise s’est en fait révélée désastreuse, je l’ai baptisé la Waterploof (voir ma page sur le Matos chinois)! Elle prend l’eau passé 3 minutes d’immersion et il faut l’équilibrer avec un lest et des ailerons, mais par contre l’image est meilleure que la Waterwolf… Bon bref, pas la peine de chercher un équivalent chinois, pour l’instant il n’existe pas…enfin pas encore. Enfin si mais il a été interdit par SavageGear…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s