Le moulinet HART N°3 Special Popping

016

La marque HART continue sa percée sur le marché Européen avec de nouveaux modèles qui séduisent de plus en plus de pêcheurs. On hésite toujours à acheter ces moulinets made in China car il faut bien l’avouer, la qualité n’est pas toujours au rendez-vous et les mauvaises surprises nombreuses, néanmoins le niveau s’améliore et si HART est encore loin des standards Nippons, la marque progresse. Ce moulinet n’est pas une révélation mais il vaut quand même le détour.

HART rappelons-le, est une marque distribuée en Espagne par Evia et en France par Clee Fishing. Ce sont des produits pour la plupart OEM d’origine Chinoise, on trouve du bon comme du mauvais mais les tarifs sont attractifs. Le HART N°3 est proposé en 2 options : le modèle noir et le modèle Spécial Popping avec un ratio plus élevé et une couleur plus… bling-bling ! Les deux présentent les mêmes caractéristiques générales : énorme bobine et petit corps. Ci-dessous la version noire slow ratio:Hart N 3.0
Le Spécial Popping serait donc un moulinet « exo light » destiné à propulser et ramener à grande vitesse des leurres de surface. Si je fais abstraction de la couleur, cela reste un moulinet assez surprenant et réussi esthétiquement avec sa large bobine ajourée en nid d’abeille et son bâti très fin. Les finitions sont très bonnes, aucun défaut extérieur. La prise en main est agréable, la douceur correcte et son poids de 490g est encore raisonnable pour le spinning. Après, c’est sûr que vous ne passerez pas inaperçus au bord de l’eau avec lui !002014017020

La bobine, le frein et l’axe

J’avoue que c’est cette énorme bobine, synthèse de Daiwa et Shimano, qui m’a fait en partie acheter ce moulinet. Je me suis dit que ça devait envoyer compte-tenu de son profil assez large et de sa faible hauteur ! Elle mesure en effet 66,4mm de diamètre pour seulement 22,5mm d’épaisseur au niveau de la gorge, mais elle est aussi très profonde, elle peut facilement engloutir 300m de tresse en 20/100. La jupe a été ajourée en nid d’abeille, ce qui est mathématiquement la meilleure façon d’allier gain de poids et solidité (penses-y Tavaneuse pour tes prochains protos !) et pour le coup il fallait bien ça pour rester en dessous des 500g, puisque même ainsi elle pèse à vide 110g, soit presque un quart du poids du moulinet. La finition est parfaite et la lèvre en V bien conçue. Si vous optez comme moi pour un enroulement conique inversé, l’angle du fil sera dans le prolongement de la lèvre, idéal pour réduire les frictions et obtenir des lancers lointains.039047
Au fond de la bobine se trouve un premier roulement, qui va servir à diminuer l’effet d’inertie du frein. Ce roulement a l’air correct et je n’ai trouvé aucune trace d’oxydation après plusieurs semaines d’utilisation. Il tourne parfaitement.069
Le bouton de frein est quelconque, avec un petit joint en caoutchouc pour la forme. Il ne se démonte pas mais le ressort a l’air correct. Le filetage de l’axe étant assez court, la progressivité du serrage s’en ressent…049
Le frein est composé de 3 disques en carbone assez fin (0,65mm) qui selon le fabricant devraient atteindre les 20kg de puissance… J’ai tout de suite compris qu’il ne les atteindrait jamais et le peson a confirmé mes appréhensions : verdict 10kg maximum et encore… Il faut vraiment serrer le bouton à fond pour les obtenir.
Le rotor étant en aluminium, il supporte bien la traction et aurait pu supporter bien davantage, il aurait simplement fallu faire des disques plus larges et plus épais, cette bobine le permettait, et surtout un système de bouton répartissant mieux la pression exercée.061
Plus problématique, après mes tests intensifs les disques ont perdu la moitié de leur adhérence… j’ai eu beau les essuyer, changer leur disposition dans la pile, rien n’y a fait, j’avais fondu le frein ! Après quelques tractions violentes je me retrouve donc avec un frein de 5-6kg environ… Pour bien faire il faudrait remplacer d’emblée ces disques par du vrai Carbontex et non pas cette espèce d’imitation. Dommage car je le répète, avec son axe en inox marine de 5mm et son rotor très costaud en alu, ce moulinet est capable selon moi d’atteindre autour de 12 kg de puissance avec des disques de qualité, ce qui en ferait un vrai petit pit-bull !067
La disposition de la bobine sur l’axe est entièrement copiée sur celle des Daiwa. Comme sur le Hart Absolut, on retrouve un joint torique au lieu d’un circlip pour maintenir la goupille de fixation du manchon. C’est fragile et même si je ne l’ai pas pétée au démontage comme sur l’Absolut, ça reste un peu léger comme conception… Un jeu de cale est fourni pour modifier la forme de l’enroulement.078086

Le rotor et le pick-up

Le rotor est maintenu par un énorme écrou de 15, je pense que c’était la seule solution pour supporter les contraintes de cette grosse bobine et éviter les déformations en cas de traction du frein prolongée. Un roulement est situé à l’intérieur de l’écrou et ce roulement possède une jupe en plastique pour augmenter l’étanchéité. Plutôt pas mal pensé.089091
Tout en alu, le rotor du N°3 est très rigide et parfaitement équilibré. Pas de masselotte en dessous comme c’est souvent le cas, ce rotor a été vraiment pensé en amont.100103
Ce moulinet est à fermeture manuelle, il ne dispose pas de système de déclenchement. Pourtant lorsqu’on démonte le cache du bras opposé au galet, on s’aperçoit qu’un emplacement a été prévu pour ce dispositif. Il s’agit sans doute d’un rotor conçu également pour d’autres modèles qu’on peut donc équiper ou non d’un levier déclencheur suivant les besoins.110
Le ressort à compression ne sert pas à grand-chose mais il est de bonne qualité.107
L’anse de panier est en alu creux, sa taille relativement imposante aide aussi à équilibrer le rotor.
En démontant le galet, surprise : pas de roulement ! Un palier en téflon le remplace. Est-ce un bien ou un mal ? Je préfère les roulements, même s’ils demandent plus d’entretien et qu’ils peuvent claquer. 113114
Je précise que ce galet tourne parfaitement à la plus légère sollicitation, mais pour combien de temps ? A chacun de juger… Le Penn Conflict non plus ne possède pas de roulement de galet, certains y voient une bonne chose. A propos de Penn, notez la disposition simple mais efficace des ergots de positionnement sur le Hart : aucun bruit de frottement !116

L’anti-retour

Possédant 8 rouleaux, cet anti-retour est correct mais sans plus. On peut voir au passage un défaut de moulage de la coque. Rien de rédhibitoire mais ça fait désordre.121128130
Plus étrange est le nombre d’entretoises qu’il a fallu pour caler le bloc pignon/anti-retour : 4 ont été nécessaires pour assurer la cohésion de l’ensemble, preuve d’un manque de précision dans l’ajustage.
Un léger recul se fait sentir malgré tout, là-aussi le collier ne doit pas être parfaitement ajusté ou les ressorts en plastique trop faiblards. Peut mieux faire.139

Le train d’engrenage

Rien de bien nouveau par rapport au Hart Absolut, on est exactement dans la même configuration. Pour un moulinet de cette taille, des ajustements auraient pourtant été nécessaires.135 A commencer par la roue de commande. Certes elle est plus large, son axe est en acier ainsi que l’engrenage secondaire, mais on retrouve le même alliage d’aluminium basique et pour un moulin destiné à l’exo, ça ne le fait pas. Les dents sont trop espacées et mal dessinées. 149151Une roue de commande en zinc plus précise ou, mieux, en métal usiné, aurait été la bienvenue. Autre problème, le calage de la roue se fait en ajoutant 4 entretoises sous le roulement gauche, preuve d’un manque de précision à l’usinage soit du bâti, soit de la longueur d’axe de la roue. Il est possible aussi que ce soit une roue adaptée après coup et provenant d’un autre modèle de moulinet, les Chinois sont coutumiers du fait…164

Le pignon est correct, il fait ce qu’il peut en cohabitant avec cette roue bâclée. 145
Mais le principal souci vient de la came d’oscillation qui n’est pas suffisamment maintenue sur le chemin de roulement qui se résume à une petite barre en bas du bâti (3em photos ci-dessous). Elle a beau être équipée d’un roulement et d’une roue, il aurait fallu au moins 2 rails de guidage solidement ajustés pour éviter les vibrations parasites. Résultat ça gratte pas mal à l’arrivée ! Au bout de 2 semaines, les vibrations deviennent nettement perceptibles. Si l’ensemble était plus rigide il n’y aurait plus de problème…166169176
La roue à ergot est montée sur un roulement et elle fait très bien son boulot. Bien calibrée, elle procure un excellent enroulement, comparable en qualité et en régularité aux meilleures marques.175003

La manivelle

Le N°3 est livré dans un affreux petit sac de transport :223

A l’intérieur le moulinet bien sûr mais aussi un axe de manivelle supplémentaire… Étrange ! 210

En jetant un œil sur la notice je comprends que la manivelle n’est pas réversible et qu’il faut changer l’axe si vous êtes gaucher. Pourquoi ? Tout simplement parce que le filetage droit de la roue de commande est identique au filetage gauche, alors qu’il aurait dû être inversé pour que la manivelle puisse entrainer le rotor côté droit. C’est une grosse bourde ! S’étant rendu compte de leur erreur, les « ingénieurs » ont donc rajouté cet axe pour gaucher après coup. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?Eclaté Hart Popping
J’ai essayé de démonter la vis qui le maintien mais celle-ci est bloquée, elle a dû se tordre à l’intérieur de la rotule car j’ai pas mal forcé sur la manivelle en cours de pêche. Tant pis pour vous les gauchers!213
J’ai quand même vérifié que le second axe se visse bien côté droit, ce qui est le cas. Au pire ça peut vous faire une béquille !219

Sinon cette manivelle est solide et la poignée en EVA confortable et fonctionnelle. Elle est portée par un roulement. Les grosses poignées sont indispensables pour les moulinets à ratio élevé.180185186

Le test d’immersion

Le Hart Absolut avait passé le test haut la main, pas une goutte n’était parvenue à rentrer à l’intérieur du bâti. Je me disais donc qu’il en irait de même avec le N°3. Ce ne fut pas le cas ! L’inondation a été complète après un petit bain de quelques minutes sous 60cm d’eau. Je ne sais pas si ça vient du carter ou du joint de roulement de l’écrou de rotor, en tout cas l’eau a trouvé rapidement son chemin. Je n’ai démonté le moulinet que 2 jours plus tard, les roulements n’ont pas rouillé et je n’ai pas noté de dégâts. Ce test est juste fait pour indiquer s’il faut rapidement nettoyer le moulinet après un bain forcé et c’est ce que je conseille de faire pour le N°3 !012

Le test en condition réelle016

Malgré tout ce que vous venez de lire, je dois avouer que ce moulinet est très agréable en cours d’utilisation. C’est d’abord un extraordinaire lanceur grâce à sa bobine surdimensionnée, les distances atteintes sont impressionnantes avec des leurres classiques et encore plus avec des casting jigs. 022
Son couple est également très bon, il allie puissance et rapidité ce qui n’est pas un équilibre facile à atteindre. Il ramène 1,20m au tour de manivelle mais il est aussi capable de treuiller en puissance un poisson ou… un branche ! Son poids est un peu pénalisant en fin de partie de pêche mais ça reste supportable dans l’ensemble.
Un joli bec de 80+cm a bien voulu servir de cobaye pour le frein qui n’a évidemment pas faillit. Le bruit du cliquet est sympa, on prend beaucoup de plaisir à batailler avec un beau poisson.Brochet hart
Conclusion
Le Hart N°3 Special Popping ne peut évidemment pas prétendre s’attaquer aux poissons exotiques, son frein débile et sa mécanique mal ajustée ne dureront pas longtemps sous les tropiques… Son usage en mer sous nos latitudes est cependant envisageable si vous voulez vraiment gagner en distance du bord, c’est d’ailleurs son principal usage. Il risque cependant de gratter rapidement, même avec un bon entretien.
Idem en eau douce : s’il permet d’atteindre d’excellentes distances de lancer, son mécanisme interne risque de mal vieillir.
Son prix reste assez contenu pour un moulinet équipé de 8 roulements, on le trouve à partir de 100€ sur eBay, je ne déconseille donc pas de l’acheter car il a des qualités. C’est vraiment dommage que le frein soit défaillant et les engrenages trop légers, il n’aurait pas fallu grand-chose pour que ce moulinet soit une bête de pêche : Roue de commande en acier ou en bronze, meilleur maintien de la came d’oscillation et disques en Carbontex plus nombreux. Je lui mets donc un 10/20 en espérant que la marque continue à progresser et finisse par proposer une alternative valable à Shimawa !205

Texte te photos : Jean-Paul Charles

 

Publicités

21 réactions sur “Le moulinet HART N°3 Special Popping

  1. Je l’attendais cet article :-), ce moulin a un bon rapport prix/prestations je trouves. Pour le coup de la béquille, ils ont même pensés au petit trou pour accrocher le leurre!
    Maintenant qu’il a été « rodé », il faudrait lui remettre une louche de rondelles pour supprimer le jeu?
    Pour les alvéoles, en faire ça serait copier mais c’est vrai que c’est le meilleur moyen d’alléger en restant rigide. Par contre ça fait rentrer eau et poussières..

    J'aime

    • Salut Jeannot,
      Il a des qualités le bougre mais il a été salopé par des bons-à-rien! Il aurait été parfait pour le shore jigging avec des engrenages plus forts, dommage. C’est le meilleur lanceur de sa catégorie, il fait aussi bien sinon mieux que le Tica Talisman!

      J'aime

  2. Bonjour Polo, et merci pour ce bel article. Comme tu le dis justement, j’espère que HART va continuer à progresser.
    Dommage que tout ces petits défauts récurrents tirent vers le bas ces nouveaux moulinets. J’ai l’impression, en lisant les défauts que tu soulèves, les avoir déjà lu sur un de tes articles précédents.
    A la limite, faut qu’ils lisent ton blog et rectifient le tir, pour remonter la pente et nous donner enfin des produits corrects
    Si je trouve l’ensemble assez joli, et en particulier cette grosse bobine, je suis pas très fan de sa partie basse en nid d’abeille. Comme Tavaneuse, je n’aurai de cesse de penser à l’eau, le sable et la poussière qui peuvent y entrer

    J'aime

  3. Salut Fiumara,
    Il ne manque pas grand chose en effet pour qu’il soit correct, encore un petit effort Messieurs de l’Empire du Milieu! Si c’est juste une question de coût c’est idiot car je serais prêt à mettre 50 € de plus pour des engrenages de qualité…

    J'aime

  4. Le gros hic avec les Chinois, c’est qu’ils ne testent pas leurs moulins et balancent ceux ci sur le marché. De sorte que les premiers acheteurs se font avoir. Et pourtant, bien des points cités, assez nombreux je le reconnais, sont perfectibles.

    J'aime

  5. 1,20 m de récup au tour, excellent lanceur, je ne pensais pas qu’il aurait ces qualités là, il est quand même un peu lourd pour 4 ou 5 h de pêche mais une bonne surprise !
    Je ne suis pas surpris par les défauts trouvés : je suis le propriétaire d’un custom XS 5000 prometteur mais qui s’est mis à gratter au fur et à mesure des sessions, puis c’est le galet qui a lâché…
    Bel article, j’aimerais tant que les chinois te lisent car c’est vrai qu’avec un peu plus de tests et recherches, ils damneraient le pion à bon nombre de marques qui se croient « intouchables » ou, en tous cas, les amèneraient à se poser de bonnes questions et à innover en ramenant les prix à la baisse…
    On peut toujours rêver 😉

    J'aime

  6. Oh, tu espères que les Chinois liront cela…Il se trouve que j’ai à plusieurs reprises signalé aux patrons d’usine les défauts. Je l’ai notamment fait pour le Teben 18000, une belle copie du Stella 10000SW qui péche par deux points non améliorés, (il se vend sur Aliexpress mais personne n’achéte cette daube là), pour le SEVERO 5000 et 5000H, un moulinet d’OMOTO (Taiwan) qui avait aussi qq défauts et qui a été abandonné et enfin pour le MAXPELL série 3000 à 6000 fait en Chine. Sans jamais obtenir de retour significatif. Je me demande si il y a de vrais pécheurs testant ces moulins.. …

    En tout cas, j’apprécie de blog où on peut parler de ces nouveaux moulinets et chapeau pour le temps passé. J’ai toujours un moulin à tester, pas eu le temps de l’envoyer…

    J'aime

    • J’ai eu en tout 3 visites en provenance de Chine en 1 an et demi, visiblement ils ont autre chose à faire 🙂 !
      Ce n’est pas tellement les usines chinoises qui sont à blâmer mais les importateurs qui devraient être plus exigeants avec le cahier des charges. Si Clee Fishing demandait une roue de commande en acier ou un roulement dans le galet il l’obtiendrait, le surcoût ne serait pas énorme à mon avis, mais qui se préoccupe vraiment de ces détails techniques? Personne. Les moulinets sont beaux, pas chers et ils fonctionnent à peu près, on ne va pas en plus chercher à les améliorer!
      Ce Hart N°3 a été réalisé avec des matériaux médiocres et mal ajustés mais l’idée de départ est bonne. Si Shimano faisait des bobines de ce calibre sur un bâti de Stradic ça ferait un carton 😉 !!

      J'aime

  7. Pingback: Le moulinet TSURINOYA TSP 5000 |

  8. Pingback: 2017 : L’année du Dragon? |

  9. bonjour ,

    félicitation pour le travail tres détailler et technique .
    dans le même style .
    nous avons le DAM QUICK ROYAL 975 Fd .
    que DAM a arrêter et dont ils n on aucune pièce au SAV ( s il y en a jamais eu pour ce moulinet , même pas un éclater technique … ).
    HART le distribue actuellement sous le nom de HART N 1 au prix +/- de 250 /280 euros
    http://www.clee-fishing.com/wp-content/uploads/2015/03/5-web-HART-2015.pdf
    par contre nous retrouvons le même sur Aliexpress a un prix + correct de 125 euros
    https://fr.aliexpress.com/item/Lurekiller-7-1BB-30KG-Drag-Full-Metal-Jigging-Reel-Spinning-Fishing-Reel-Saltwater-Jig-Reels-Boat/32792773078.html .
    pour en avoir réviser un dernièrement , les roulements rouilles , l oxydation se fixe bien derrière le cache plastique .
    Mais bon , jamais ouvert et fait beaucoup de pèche au thon .
    La roue dentelé est vraiment métal et non alu moulé .
    l axe est même trop ajuster au niveaux des roulements .
    un était quasiment scellé , obliger de le couper a la dremel .
    Quand au frein …. et bien il ne fait pas 30 kg c est sur .
    en gros , a un prix plus juste ( aliexpress ) et avec quelque modif ( roulement galet + toile émeri sur l axe + rondelles carbonex ) c est un bon plan .

    J'aime

    • Bonjour, Alan Hawk parle des avatars de ce moulinet ici: http://www.alanhawk.com/reviews/diab9.html
      Clairement, ce n’est pas un Saltiga, mais ça peut dépanner au cas où, comme le Noeby que j’ai fait tester ce printemps. Plus inquiétant, DAM importe désormais une grande partie de ses moulinets de Chine, sans le dire bien sûr. Ou bien ils mentent carrément en disant qu’ils ont été conçus en Allemagne… Avec Hart c’est différent, ils assument leur choix OEM, donc on retrouve tous leurs moulinets sur Ali en moins cher 😉 ! Le Ace notamment, qui est aussi commercialisé aux US sous un autre nom (Tsunami Shield). Tous ces moulinets sont de qualité moyenne mais leur faible coût (sur Ali) peut en faire des auxiliaires intéressants, donc oui, ça reste un bon plan en attendant mieux…

      J'aime

      • Il me semble qu’avec les Chinois, ça fonctionne en sens unique : ils fabriquent un moulinet X ou Y, ils le proposent et des importateurs peu regardants, sauf sur le prix, le lancent sur le marché Européen et aussi US. Ceci le plus souvent sans un essai sérieux. Il est très facile d’ajouter à une commande de 500 ou 1000 pièces un lot de pièces détachées mais l’importateur doit alors gérer ce stock, avoir un réparateur apte à démonter et ceci sur la durée de vie du moulinet. Les exigences des clients étant peu importantes dans ce domaine, les importateurs sont à l’aise et remplacent au besoin au lieu de réparer.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s