Rebranding : un cas d’école

Khaos2Mon article sur le Khaos en 2014 avait suscité beaucoup de commentaires… Certains m’avaient reproché de l’avoir noté trop durement, d’autres m’ont dit que le frein n’était pas si mauvais que ça, on m’avait même promis que des ingénieurs de Caperlan allaient m’apporter des éclaircissements, bref, que j’avais dit des bêtises. Malheureusement pour eux, j’ai pu retrouver ensuite ce moulinet sous diverses appellations et différentes marques, mais c’est toujours du même produit qu’il s’agit, et de la même technique commerciale, celle du rebranding. Je fais donc un nouveau point qui je l’espère, clôturera le débat.

 

C’est quoi le rebranding ? C’est acheter un moulinet (Chinois la plupart du temps en ce début de XXIem siècle) et apposer sa marque dessus en faisant croire aux gens qu’il s’agit d’un modèle exclusif. Caperlan a donc acheté ce moulinet chez un producteur généraliste OEM (Original Equipment Manufacturer), a donné ses instructions pour la couleur, la forme de la poignée, de la bobine etc., et l’a baptisé Khaos. C’est parfaitement légal. Le problème c’est que d’autres marques ont aussi acheté ce moulinet, avec une cosmétique différente et l’ont affublé d’une nouvelle appellation suivant leur inspiration. C’est parfaitement légal aussi, mais on se retrouve avec le même produit vendu à différents prix dans différents pays sous différents noms par différentes marques. Difficile ensuite de s’y retrouver pour le consommateur ! la technique n’est pas nouvelle, Mitchell et Bretton aussi produisaient des moulinets revendus sous d’autres noms et d’autres marques, notamment pour Manufrance, mais  on est désormais là dans le rebranding planétaire, mondialisation oblige!

Je me suis amusé à débusquer quelques avatars du Khaos et ils sont nombreux, il en manque sûrement à l’appel ! Observez bien le pied, le bâti, le pick-up et le bouton de frein, c’est chaque fois le même moulinet… Il y aura peut-être un roulement en plus ou en moins et la couleur varie comme un caméléon mais ses engrenages ne changent pas!

Commençons par la marque Rhino, sous-marque de Zebco. On le trouve ici sous l’appellation Rhino Prestige:Rhino
Nous le trouvons ensuite chez la marque Allemande Unicat, sous-marque de Sanger, sous le nom de New Age X-Drag:Unicat
Autre sous-marque de Sanger : Aquantic. Là, le moulinet s’appelle Acute Jig:Acute jig
Toujours en Allemagne, on le trouve chez WFT sous le nom de Salt Pro, décliné en plusieurs tailles:WFT
On le voit aussi chez le fabricant Chinois Haibo sous le nom charmant de CHEETAH ! C’est d’ailleurs peut-être l’original…Cheetah

Et bien sûr chez Caperlan, avec un design différent de celui de 2014 !Khaos2

Tout cela fait beaucoup de frères jumeaux… Si vous tenez absolument à en acheter un, prenez celui de Caperlan, je crois que c’est le moins cher.

« Si ce n’est toi, c’est donc ton frère… La raison du moins cher est toujours la meilleure » (Jean de La Fonthune) 🙂

Cela reste un moulinet OEM…Avec ses petites qualités et ses gros défauts! L’intérieur est correct compte tenu de son prix, ce moulinet est assez costaud, mais les rondelles de frein en téflon en font un nain de combat ! J’avais testé le frein de la première version autour de 7kg alors qu’on annonçait 15kg… Des roulement fermés ou étanches partout auraient aussi été les bienvenus pour la longévité de l’engin… Bref, ce n’était pas sérieux.

Pour faire amende honorable, je suis passé l’autre jour dans un magasin Décathlon et j’ai vu une affiche qui annonçait que le Khaos avait désormais un frein « full carbone ». C’est une bonne chose bien que je ne pense pas qu’il atteigne les 19kg proclamé, vu que des moulinets bien supérieurs techniquement n’y arrivent pas toujours… Je remonte donc sa note à 09/20 en espérant que le reste a aussi bénéficié d’un petit upgrade ! Il n’en reste pas moins que c’est un moulinet peu fiable et qu’il vaut mieux parfois ajouter quelques dizaines d’euros supplémentaires pour un entrée de gamme si l’on compte le garder plus d’une saison. Enfin, ne rêvez pas : vous ne trouverez jamais un moulinet jigging ou exo à moins de 100€!

Quant au rebranding, la valse des noms et des étiquettes continuera tant qu’une loi n’encadrera pas tout ça, mais ce n’est pas demain la veille…

Jean-Paul Charles (photos Web)
Vous pouvez consulter au sujet du rebranding l’excellent article d’Alan Hawk : Rebranding; ethics and practicalities

 

 

20 réactions sur “Rebranding : un cas d’école

  1. Le combo Eyecon + Cheetah doit être sympa. Avec des prix aussi agressifs, Caperlan fait énormement d’OEM c’est clair. Cet article le met très bien en valeur, de plus il paraît juste après un article sur un moulinet de marque française oublié c’est ironique, cette immense famille Mulliez n’aura donc jamais à cœur de produire des technologies françaises digne de ce nom ? C’est vraiment limite…

    J'aime

  2. Comme d’habitude, un très bon article qui ouvre le yeux aux Pêcheurs. Mais je tic sur une des conclusions qui dit qu’un moulinet exo ou jig ne coûtera jamais moins de 100€. C’est effectivement une vérité aujourd’hui mais peut-être pas demain. Toi qui lis les revues d’Alan Hawk, tu as sûrement vu sa revue positive du Fin-nor Lethal 100. Ok on est dans un budget d’environ 150€, soit au-delà des 100€, mais on s’en approche de ce seuil et on a enfin une alternative considérablement moins cher que les Stella et autres Saltiga.
    Voilà … Juste une parenthèse.
    Sans quoi je suis fan de ton blog, intéressé que je suis des belles mécaniques. J’apprécie beaucoup les récents articles sur les moulinets d’antan.
    ++. Max

    J'aime

    • Le Khaos coûte moins de 80 € je crois, à ce prix là tu peux avoir un Daiwa Opus Bull par exemple avec un frein correct, un anti-retour de secours et un poids moindre. Moi aussi j’aimerai bien qu’il y ait des moulinets valables à prix raisonnable, mais pour l’instant je ne trouve pas grand chose…

      J'aime

  3. Le Rebranding, un nom que je ne connaissais pas. Cette précision sur la « copie » de moulinet je l’avais remarqué avec les moulinets Ryobi et Sakura, Content d’apprendre que Décalthlon le pratique aussi, même si je ne suis pas réellement surpris. J’ai souvenir des débuts de cette marque qui passait aux infos nationales et se vantait de faire travailler de petits artisans français………… mais ça c’était avant.

    J'aime

  4. Il existe des tonnes de moulinets « rebranded » sur le marché, tu les trouves partout, même chez des marques sérieuses. Décathlon ne fait que suivre le mouvement général, on voit mal comment il pourrait faire autrement avec la mondialisation…

    J'aime

  5. Salut et merci pour les infos et les toujours très bons articles.

    Effectivement il semble que Haibo soit à l’origine d’un grand nombre de ces OEM. ils sont dispos sur aliexpress à des prix assez incroyables, et certains, notamment en casting commencent à faire des vagues en France (le steed) après en avoir fait en Russie: les forums russes regorgent d’infos sur ces moulinets, et les commentaires sont souvent élogieux – bien sûr ils doivent ^tre modérés par le fait qu’on a toujours l’impression d’avoir fait une ffaire quand achète à ce prix-là!.
    Je vois par contre une grosse différence entre le Khaos que tu as présenté et le Haibo Cheetah: la manivelle qui se visse directement dans la roue de commande, ce qui se fait rare!
    mais peut être que ça a été modifié aussi sur ce qui semble être une « nouvelle » version du Khaos.
    à Fiumara pour les ryobi rebrandés Sakura (et Spro, et Grauvell, etc.), c’était de super petits moulinets je trouve… et bien moins chers chez Ryobi

    J'aime

    • Bonjour,

      Le Khaos que j’ai examiné en 2014 avait déjà une manivelle qui se vissait directement dans la roue de commande, en fait c’est le même quelque soit le nom ou la marque.
      Ryobi de son côté travaille aussi pour beaucoup de marques, mais ce sont des moulinets corrects au final.

      J'aime

      • Oups… au temps pour moi en ce qui concerne la manivelle du Khaos, j’avais pourtant cherché dans ton post sur le moulinet, je suis passé à côté. Du coup je viens de la relire en entier… et bien je vais passer mon chemin. merci!
        Les Ryobi sont en effet très bien, en tout cas pour l’eau douce, l’étanchéité n’étant pas parfaite. Le frein n’est pas super puissant, mais la mécanique semble bonne, comme tu l’avais signalé pour le Slam si je me souviens bien.

        J'aime

  6. Le Slam est vendu beaucoup trop cher pour ce qu’il est vraiment, mais ça reste un moulinet fiable, avec un frein correct. Tout n’est pas mauvais chez les OEM, j’en reparlerai bientôt avec le Hart Special Popping… Un moulin assez étonnant pour son prix!

    J'aime

  7. Pingback: Rebranding again… |

  8. un peut trop dure comme avis ca reste un bon produit pour sa catégorie pas trouver mieux pour 80 euro et ca pêche des silure de 50kls sans broncher alors tres bon moulin je parle de la dernière version du khaos 7000

    J'aime

    • Je suis sévère mais juste… Je n’ai pas testé la dernière version du Khaos, mais je suis resté sur une mauvaise impression avec la première… Ce n’est pas un mauvais moulinet mais je conseille quand même de l’acheter directement en Chine pour faire des économies 🙂 ! C’est un Haibo, autant lui rendre justice!

      J'aime

  9. Pingback: Rebranding de Noël… |

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s