And the Winner is…

Penn Clash

Cette semaine a lieu à Orlando aux États-Unis l’ICAST, sans doute le plus grand salon du monde consacré à la pêche de loisir. Comme chaque année, un jury désigne les meilleurs produits et les met sur la sellette avec force médailles et félicitations, exactement comme le fait l’EFTTEX qui a eu lieu le mois dernier à Varsovie. Ces deux grandes vitrines de la pêche nous permettent donc de découvrir des produits en avant-première, notamment des moulinets dont quelques modèles ont retenu mon attention.

Je commencerai par l’EFTTEX qui a accordé pas moins de 9 médailles en chocolat cette année aux moulinets Spinning. Je dis en chocolat car l’année dernière le sinistre Yolo a obtenu la 9em place du classement, sous un nom d’emprunt (Snowbee). On a vu ce qu’il valait, pas la peine d’en rajouter une couche, mais on est en droit de se poser des questions sur la compétence réelle de ce Jury… Passons.Abu RevoCette année, la première marche du podium est attribuée au Revo MGX Spinning d’Abu Garcia. Ce moulinet élégant et bien fini est le fleuron de la marque, mais si l’intérieur est du même acabit que le Orra SX que j’ai examiné en début d’année, j’ai bien peur qu’il ne dure pas très longtemps. Le bâti est le même en tout cas, je resterais donc extrêmement réservé sur ce moulinet qui coûte assez cher.

Browning sphereEn deuxième position arrive le Browning Sphere, qui n’a rien de sphérique ni de féérique. Aucune idée de ce qu’il y a à l’intérieur, mais je trouve qu’il coûte lui aussi bien cher pour un moulinet à 7 roulements.

DAM QuickEn troisième position vient le D.A.M. QUICK FZ DLX et j’en profite pour ouvrir une parenthèse sur la célèbre marque Allemande. Dans le passé, DAM était reconnu pour son sérieux et pour la qualité de fabrication de ses moulinets, comme Mitchell chez nous à la même époque. Désormais, DAM n’est plus qu’un distributeur de moulinet OEM, comme le prouve ses derniers Quick Winair et Victor, que l’on peut retrouver chez d’autres marques, notamment Cinnetic :

VictorCinnetic
Cette pratique est désormais devenue monnaie courante, il faut y faire attention pour ne pas payer plus cher ce que l’on peut trouver chez une autre marque… Ce FZ DLX est à mon avis arrivé à pied par la Chine, ça ne fait guère de doute ! Est-il mauvais pour autant ? Je n’en sais rien, c’est juste qu’il faut arrêter de dire que ces moulinets sont conçus en Allemagne alors qu’ils sont achetés sur catalogue.

Cast'izm BRArrivé en quatrième position, le Daiwa Cast’izm 25 BR est la version débrayable du Cast’izm. Rien de bien révolutionnaire là-dedans. J’ai examiné rapidement un Cast’izm l’autre jour, j’ai été estomaqué d’y trouver un axe de manivelle hexagonal, surtout pour un engin qui coûte 300€ passé. A part ça il lance bien mais ne fait pas mieux que les autres, je suis resté sur ma faim et c’est peu dire.

dragon
En cinquième position nous trouvons le Dragon Giant Cat FD6701, gros moulin bourrin pour pêcher le silure. Difficile d’en penser quoique ce soit, il existe des tas de moulinets qui lui ressemblent, tous Chinois évidemment…

Sirius
En sixième position on nous propose un moulinet moche mais pas cher qui nous vient des pays de l’Est, le Favorite Sirius 2500S, à 11 roulements. Là par contre c’est louche : 11 roulements et moins de 100 € ? Hummm… Méfiance !

Okuma InspiraEn septième position vient le nouveau Okuma Inspira. Très bien relooké par rapport au modèle des débuts, je trouve ce moulinet attrayant, même s’il n’y a rien de révolutionnaire à l’intérieur.
Dans l’ensemble c’est le plus sympa et le plus original de ce palmarès étrange, j’essaierai de l’examiner quand il sortira. Son prix est correct. Quelques photos supplémentaires glanées sur le Net :Okuma Inspira2

Stradic FKA la huitième place arrive le nouveau Shimano Stradic FK HG. Sûrement meilleur et moins cher que le Twinpower 2015, c’est un achat intelligent si vous aimez le beau matos et Shimano. Il possède réellement une oscillation super lente à double réducteur, c’est le meilleur moulinet de ce podium. Je comptais l’acheter et puis NON. Je ne donne plus mes sous à cette bande d’arnaqueur, ceci n’engage que moi. Vous faites ce que vous voulez…

SunlightA la neuvième place enfin, nous trouvons le Sunlight Sunlite, un gros pépère pour le surf casting ou la carpe, un peu déjà vu, un peu m’as-tu-vu et un peu douteux aussi, il faut bien le dire. Le problème avec ces moulinets est leur étanchéité, ils ne résistent pas longtemps au sable ni au sel. Le prix est attractif, à voir…
Vous trouverez la liste des autres produits sur le site d’Angling International, car bien sûr les castings, les cannes, les leurres etc., sont aussi récompensés.
L’ICAST n’est pas encore terminé qu’il a déjà ses vainqueurs en spinning, dans deux catégories. Deux moulinets primés seulement, ça semble plus strict qu’à l’EFTTEX !

Stradic C3000HG
On retrouve sans surprise pour les moulinets Freshwater le nouveau Stradic 3000, qui ne s’appelle pas FK aux États-Unis, je ne sais pas pourquoi, mais c’est le même.

Penn Clash
Pour les moulinets Saltwater, on découvre le nouveau Penn Clash, qui est une version sans doute plus fluide et moins lourde que le Spinfisher V. Décliné en 7 tailles du 2000 au 8000, la bête a toujours son fameux frein HT-100, une jolie poignée boule et un look sympa. Son prix l’est beaucoup moins car il démarre à 179$, ce qui fait déjà hurler les yankees !
Comme pour l’EFTTEX, les autres produits récompensés sont là.

Voilà, j’espère que ce petit tour de piste aux étoiles vous a plu ! Personnellement, à part Okuma et peut-être Penn, rien ne m’a vraiment attiré. Deviendrai-je blasé ? Pas beaucoup d’innovation encore une fois cette année, j’espère que 2016 sera plus créative en matière de moulinette!

Note du 17 juillet: Vous pouvez jeter un œil sur l’intérieur du Penn Clash dans l’article de l’excellent Johndtuttle sur Stripersonline. Visiblement, la qualité a été améliorée au niveau de l’étanchéité et de la qualité des engrenages. Un très bon moulin apparemment. Affaire à suivre…

Texte: Jean-Paul Charles  Photos Web

8 réactions sur “And the Winner is…

  1. De biens drôle de concours. Sans doute un concours entre amis qui leur permet de se rencontrer une fois l’an et de boire un coup ensemble. Quand on voit ce « fameux » Yolo en 9ème place l’an dernier, il y a vraiment de quoi se poser des questions

    J'aime

    • Boaf… Tout ça c’est du business que veux-tu 🙂 C’est comme dans tous les salons, il faut des winners pour booster les ventes! Tout le monde a un prix et tout le monde est content. Le tout c’est de ne pas être dupes… Le nouveau Penn a l’air pas mal quand même, j’ai l’impression qu’ils ont fait des efforts cette année.

      J'aime

  2. Ca ressemble plus à un concours de beauté…! Pas beaucoup de nouveaux brevets, on a l’impression de faire du surplace si ce n’est pas à reculons… Je suis curieux de savoir quels sont les critères qui fait qu’un moulinet soit à la deuxième place ou à la cinquième. A coup de gros chèques?
    Merci pour les infos Polo!

    J'aime

  3. sympa comme bilan, ça donne l’impression que la qualité va énormément à la baisse ces dernières années pour faire d’une pièce qui devrait durer un consommable…comme dans pas mal d’autres domaines les produits semblent programmés pour claquer au bout de 2 ans, par contre le prix, lui, évolue toujours de manière croissante.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s