Test du Shimano Aero-ARC CI4+ 4000 XG

085

 

 

J’avais une petite fenêtre météo ce matin pour tester l’Aero entre deux averses! Je n’ai pêché que 2h mais j’ai quand même pris du poisson et pu noter au passage quelques problèmes mineurs qui font que je lui préfère nettement le Spheros SW, surtout pour les pêches fortes aux leurres que j’affectionne.

 

 

 

 

073Le temps est exécrable dans le Sud-Est en ce moment : pluie, orages, vents violents. En fait, c’est surtout exécrable pour le pêcheur car les carnassiers semblent apprécier ce genre de situation! Ce matin donc, petite accalmie, j’en profite pour aller faire un tour rapide au barrage Bimont pour finir de tester l’Aero. Le vent est soutenu et ne facilite pas les choses mais les premiers lancers s’effectuent sans problème. Les distances atteintes sont correctes (plus de 50m) mais rien d’exceptionnel non plus, je fais aussi bien avec le Spheros. Plus problématique, j’ai eu deux rabats de pick-up en plein lancer, avec leurres satellisés à la clef! Visiblement, le système de blocage du rotor n’est pas si performant que ça… Là aussi, le Spheros, au système de blocage beaucoup plus rudimentaire, est beaucoup plus fiable. J’ai résolu le problème en veillant à ce que le rotor soit bien positionné contre la butée de déclenchement au moment de lancer, de la sorte le problème a disparu. Soyez vigilants à ce détail.

Quelques lancers plus tard, j’attèle ce joli bec de 77cm qui m’offre un combat sympa, rusé et sportif. Je l’ai pris sur une ondulante Effzett de 45g et le bougre à tout tenté pour se décrocher! D’ailleurs la cuillère se décrochera d’elle-même lorsque je le saisirai à la main pour le sortir, c’était juste à temps! Le frein de l’Aero est parfait, fluide et régulier, c’est sûrement l’une des meilleures qualités de ce moulinet. Piqué au bord des lèvres, le poisson est reparti en pleine forme grossir dans les abysses! Quelques centaines de mètres plus loin, j’en ai piqué un second qui s’est décroché au bout de 20 secondes, sensiblement de la même taille.075083

L’autre défaut de ce moulinet est son ratio trop élevé. Lorsqu’on utilise des leurres de plus de 30g, on a l’impression de forcer exagérément sur la manivelle. La vitesse a un prix : on perd en puissance. J’ai toujours pensé qu’il était parfaitement inutile en eau douce d’avoir des ratios de plus de 5/1, d’autant plus que nos carnassiers préfèrent les proies se déplaçant lentement, surtout le brochet qui est cossard comme pas deux. L’Aero a donc eu vraiment du mal avec les cranckbait de 25gr, les ondulantes de 60gr et les TP de 35gr. L’animation des leurres en pâti forcément, les sensations sont fortement atténuées à cause de cette résistance à la récupération, même lente.Visiblement, ce moulinet préfère les leurres légers. La version 4000 simple est sans doute mieux adaptée, c’est à vous de voir…

Conclusion : L’Aero-ARC 4000 XG est un moulinet d’excellente facture, destiné aux leurres légers. Bon lanceur, doté d’un frein très progressif, ce poids plume est un condensé de technologie, dommage que son étanchéité ne soit pas à la hauteur. Son ratio élevé n’est pas non plus forcément un avantage… Je lui donne donc une note définitive de 14/20, surtout en raison de son prix trop élevé. Vous trouverez l’équivalent pour beaucoup moins cher dans les autres modèles de la marque. Le titane c’est bien, mais pas indispensable!

 

Texte et photos : Jean-Paul Charles

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s