Le moulinet Shimano Spheros SW 6000

037

 

 

 

Ce nouveau Spheros était assez attendu compte tenu de la fiabilité de l’ancien (dont vous pouvez lire le compte rendu ici-même) et des promesses de Shimano qui assurait faire encore mieux pour cette nouvelle édition. Alors le contrat est-il rempli et le Spheros SW est-il vraiment meilleur que les Spheros FB et PG ?

 


038039052Ce moulinet se caractérise par une ligne particulièrement sobre : noir et argent, sans fioritures inutiles. Funèbre disent certains… Pas de levier anti-retour, même pas de clip-line sur la bobine, une véritable épure. Sans être formidablement beau, je le trouve tout de même élégant avec ses lignes nettes et la patine gris-argent de sa bobine. Il pèse 461 gr sur ma balance (conforme à ce qui est annoncé sur la boîte:460gr), assez léger donc pour être utilisé au lancer sur des cannes puissantes. La fluidité est bonne mais il manque de douceur, à cause des nombreux joints d’étanchéité comme nous le verrons plus loin.

 

La première chose que j’ai vérifiée est l’inclinaison de l’axe et comme je m’y attendais, elle est toujours de 91°, comme pour l’Ultegra. Curieusement, ça n’a cette fois-ci pas d’incidence sur les lancers ni sur la récupération : pas de bruit dans l’anneau de départ quand on mouline. C’est dû je pense à la distance entre le pied et l’axe de la roue de commande qui est plus courte sur ce modèle, ce qui fait que la bobine se positionne à peu près en face de l’anneau de départ. Par contre j’ai remarqué que parfois, la tresse sautait du galet. C’est assez subtil à remarquer car ça ne fait pas de bruit mais en observant attentivement on voit que le fil n’est plus dans la gorge mais à côté. En général elle se remet d’elle-même dans la gorge au bout de quelques tours de manivelle. Ce n’est pas bien grave mais si l’axe était orienté correctement ça ne se produirait pas. Par précaution j’ai donc quand même rajouté une cale en plastique de 2mm sur l’arrière du pied bien que la différence soit imperceptible à l’usage, mais de cette manière le problème du galet disparaît. Je persiste à penser que cette inclinaison stupide n’a aucune raison d’être, j’attends toujours des explications de Shimano à ce sujet et je ne suis pas le seul.019009

 

 

 

 

014Shimano nous explique que c’est à cause des cannes que nous  utilisons et dont l’anneau de départ se situe trop près du moulinet, on est vraiment des benêts! Donc, y’a qu’à changer de canne bande d’abrutis! Allez, circulez, et arrêtez de faire des polémiques et de dire des mensonges pas vrais!  Comme argument technique j’ai vu mieux, on est donc toujours dans le déni… J’ai eu l’honneur d’être traité de « Petit professeur » par le site Italien de Shimano, suite à mon article sur l‘Ultegra, mais aucune explications techniques à l’horizon, ni même de lettres d’insultes patentées… Bizarrement, tous les commentaires négatifs ont été effacés du site, je ne peux donc même pas vous les montrer! L’échange que j’ai eu avec mon lecteur Italien est suffisamment significatif : « Molto deluso » finit-il par conclure… Je vous laisse traduire! En tout cas on préfère m’éviter visiblement… Cette absence de courage intellectuel me laisse penser que j’ai raison sur toute la ligne : d’excellents moulinets sont donc ainsi produits avec une orientation de l’axe mal conçue qui génère un nombre considérable de problèmes qui ruinent leurs qualités intrinsèques, et j’avoue que j’ai du mal à comprendre cette stratégie… Si un responsable de Shimano France veut bien m’éclairer sur le sujet, je jure de publier ici-même l’intégralité de son communiqué en guise de droit de réponse…si réponse il y a…
La bobine, le frein et l’axe
D’un diamètre de 58mm, cette bobine est dotée des lèvres en V dont sont désormais équipés presque tous les modèles de la marque. D’une contenance généreuse, elle peut en effet avaler 190m de 37/100° de nylon. Comme je l’ai dit, le clip-line est absent. Cet ustensile n’est pas vital mais il permettait d’accrocher le nylon ou la tresse lorsque le moulinet était au repos ; désormais il va falloir utiliser un élastique.
Le cliquet bruiteur situé sous la bobine est très petit et surtout très discret ! Pour tout dire, le frein est quasiment inaudible en condition réelle, ce qui pourra en déconcerter plus d’un… Personnellement, j’aime bien entendre chanter le frein sur le rush des poissons mais là c’est le monde du silence. Je trouve ça gênant, on a l’impression d’avoir affaire à un frein « mou », bien que ce ne soit pas le cas.B.Spheros
Le bouton de frein est très bien pensé, avec un joint caoutchouc large et épais, réellement efficace contre les intrusions d’eau et de sable. Le ressort est d’excellente qualité, en acier inox marine. Il procure une progressivité correcte, bien qu’assez rapide.073075
La pile de frein est composée de 3 disques en Carbontex plus larges que sur le Spheros d’origine, mais dont le diamètre intérieur, lui aussi plus large, procure en définitive une surface de friction moins importante puisque concentrée en périphérie. Shimano utilise visiblement une nouvelle graisse (grise) dont les disques sont généreusement enduits. Cela donne une grande douceur au frein, il n’y a pas d’à-coups sur les tractions. Je l’ai poussé à 9,2kg de puissance maximum, soit assez proche de ce qui est annoncé (10kg). Il faut bien sûr relativiser cette puissance de freinage, je pense que ce moulinet sera plus à l’aise entre 5 et 8kg maximum, ce qui est déjà considérable. Un très bon frein en définitive, simple et surtout étanche. Dommage qu’il soit muet !082
L’axe d’un diamètre de 4,5mm est en inox marine de qualité. La pièce qui porte la bobine et qui est sensée faire chanter le frein est en plastique, d’où sa discrétion. Différentes cales sont disposées au fond, permettant le réglage de la disposition du fil sur la bobine (conique, droit ou conique inversé). Un jeu de cales supplémentaires est également fourni dans la boîte, on ne sera pas à court ! Concrètement, il vaut mieux n’en laisser qu’une pour avoir un enroulement conique légèrement inversé, c’est à mon avis ce qu’il y a de mieux pour augmenter la distance des lancers. Avec les trois cales d’origine, vous obtenez un enroulement très conique (plus large à l’arrière qu’à l’avant) qui diminue les performances, la friction du fil sur la lèvre étant accentuée.034
Le rotor
En composite XGT-7, ce rotor est très solide et résiste parfaitement bien à la puissance du frein : les bras du pick-up restent suffisamment rigides pour ne pas toucher la bobine, même avec presque 10kg de frein.034
Le pick-up est à déclenchement manuel donc le mécanisme est réduit à sa plus simple expression. Un ressort à compression est là pour maintenir l’arceau ouvert et actionner la tige métallique qui vient bloquer le rotor en position ouverte. Bloquer est un bien grand mot : disons que cela freine suffisamment le rotor pour éviter qu’il ne tourne lors des lancers. Un petit ergot en plastique blanc monté sur ressort sert à maintenir le pick-up en position ouverte, c’est lui qui fait « click » lorsqu’on ouvre l’arceau. Le dispositif semble cependant fiable, je n’ai eu aucuns rabats intempestifs lors des lancers, mais il faut voir à l’usage. Ces ressorts me semblent un peu faiblards quand même, je ne sais pas s’ils tiendront le coup une saison entière.043042
Le galet est monté sur un roulement, mais celui-ci est serti dans un palier en plastique et ne se démonte pas. Donc le roulement ne pourra pas être changé en cas de besoin, ce qui arrive fréquemment à ceux qui pratique le jigging. A moins que Shimano ne propose cette pièce en service après-vente, à un coût décent…ce dont je doute. Donc c’est un mauvais point, même si ce galet tourne bien sûr parfaitement.036040
L’arceau est en inox plein, très classique, il est certainement très solide.
Un effort tout particulier a été apporté à l’étanchéité de ce moulinet (ils appellent ça le X Shield) et cela commence avec le joint qui se trouve à l’intérieur de l’écrou du rotor. Ce joint sert à éviter que de l’eau ne s’infiltre le long de l’axe et il joue parfaitement son rôle. Suffisamment serré pour empêcher les fuites, il ne nuit pas à la fluidité de l’ensemble, Shimano a trouvé le bon équilibre.025028
L’anti-retour
L’anti-retour du 6000 est calqué sur les modèles précédents, bien que celui-ci ne possède que 6 galets. Il est par contre protégé par trois joints successifs, ce qui le rend véritablement étanche. Un premier capuchon recouvre l’ensemble du dispositif, fixé par trois vis possédants chacune un joint en caoutchouc. La base repose sur un joint circulaire, ce qui fait que lorsque les vis sont en place, l’étanchéité est parfaite. Un troisième joint assure l’étanchéité du collier, théoriquement l’eau ne peut pas passer. Cet anti-retour n’a rien de novateur mais il fonctionne sans aucun jeu, c’est le principal. Évidemment tous ces joints nuisent un peu à la douceur du mécanisme, mais comme je l’ai dit, Shimano a trouvé le bon compromis, ça reste acceptable.045002006
Une fois l’anti-retour enlevé, on s’aperçoit qu’un quatrième joint circulaire assez épais entoure la base, au niveau du carter. Difficile de faire mieux !
Le train d’engrenage010
Maintenu par cinq vis, dont deux au niveau de la jonction du rotor, le carter (en alu côté pied, en composite de l’autre) possède sur sa totale périphérie un joint torique très bien ajusté qui doit prévenir toute intrusion d’eau. Là-aussi le dispositif semble efficace.018020
Le seul problème c’est qu’il n’y a pas de port de maintenance sur ce moulinet et son démontage étant plutôt long et délicat, graisser les engrenages sera une corvée. Nous allons voir que le graissage sera inévitable…
Le pignon en laiton est porté par deux roulements (en plus de l’anti-retour) dont un à l’arrière contrairement aux anciens modèles qui ne possédaient qu’un palier, c’est donc un plus appréciable.021
La roue de commande par contre n’est toujours soutenue que par un palier côté droit et un roulement côté gauche. Nouveauté, ils sont maintenus fixes par trois minuscules vis. Comme pour l’ancien Spheros, on peut facilement remplacer ce palier par un roulement de même taille, c’est d’ailleurs ce qu’ils ont fait sur le nouveau Saragosa, qui est en grande partie identique au Spheros SW et dont le prix supérieur n’est pas franchement justifié…
Cette roue est en alu forgée à froid, d’excellente qualité, avec un axe en acier et un engrenage secondaire en laiton. Elle aurait pu être un peu plus grande à mon goût mais elle fait le boulot sans problème. Le ratio de ce moulinet est d’ailleurs assez faible par rapport à sa taille (83cm par tour de manivelle), je pense que c’est voulu car il est plutôt destiné aux pêches fortes en bateau, la puissance a été privilégiée par rapport à la vitesse.033
La vis de la came d’oscillation a été collée à la super glue, procédé qui a le don de m’énerver au plus haut point… Heureusement on peut retirer la came (avec l’axe donc) en enlevant le rail de guidage.025 Et là franchement je suis déçu ! Je m’attendais à mieux qu’une basique came en S en zinc, même très solide comme c’est le cas ici ! C’est à la portée du premier fabricant venu et c’est nettement moins bien que la came en 8 dont la subtilité m’avait agréablement surpris sur les anciens modèles. Très clairement c’est une baisse notable de la qualité, d’autant plus que la roue à ergot n’est montée que sur un palier en laiton, bien que l’ergot possède un joint en plastique pour diminuer les frottements. Je le dis tout net, c’est indigne d’un moulinet à plus de 180€. Et ça grattera à un moment donné, compte tenu de ce type d’engrenage… Ah! Comme je regrette l’Aero wave !027035037041

L’enroulement obtenu lorsque vous mettez le fil pour la première fois à la maison est bon. Pas aussi bien qu’avec les anciens Spheros mais acceptable:011
Par contre, en condition de pêche, avec les différentes tensions que subit le fil, l’enroulement devient passable, avec des bourrelets bien marqués qui trahissent une came grossièrement réglée. C’est déconcertant de la part de Shimano…

008Ceci dit, je n’ai pas eu de problème de perruque et les lancers restent corrects, mais pour une marque qui a bâti sa réputation sur l’excellence de ses engrenages et le rangement parfait du fil, on est en droit de se poser des questions…

 

La manivelle
Chose curieuse, il n’y a pas de joint d’étanchéité au niveau de la manivelle côté gauche, mais un joint torique est bien présent sur le cache côté droit… Allez comprendre ! C’est d’ailleurs la seule faille dans l’étanchéité de ce moulinet, heureusement facilement réparable, il suffit de trouver un joint torique de la bonne dimension et de l’intercaler côté manivelle, à condition qu’il n’entrave pas la fluidité de l’ensemble, je n’ai pas encore essayé mais je vais m’en procurer un.059050
Cette manivelle se visse directement dans la roue de commande et elle est très bien usinée. La poignée en néoprène est un peu disproportionnée mais confortable. Par contre je trouve qu’elle colle un peu au toucher, surtout par forte chaleur… Elle ne possède pas de roulements mais un palier en plastique bien positionné et facilement accessible pour le graissage, donc parfait selon moi.060

065

 

 

Le test en condition réelle002
Je manque encore un peu de recul pour émettre une opinion tranchée, mais au cours des quatre sorties que j’ai effectué avec lui le Spheros s’est parfaitement comporté. Je l’ai copieusement malmené, dans différentes conditions difficiles…C’est d’abord un excellent lanceur, j’ai atteint et dépassé facilement les 60m avec des leurres courants, un peu plus avec des casting jigs. Parfaitement silencieux, il sait se faire oublier en action de pêche. Son ratio plutôt faible n’est pas vraiment gênant et j’ai du reste toujours considéré que c’était au pêcheur de s’adapter au moulinet et non pas l’inverse. Si vous le trouvez trop lent, vous n’avez qu’à mouliner plus vite !
Aucunes perruques à signaler, j’utilisais pour les tests une tresse Power pro 8 brins en 19/100em et malgré le système d’oscillation basique tout c’est bien passé de ce côté-là.
Le silence du frein est plus problématique : lorsque vous accrochez, vous avez parfois l’impression que c’est une touche… Ceci dit c’est un excellent frein, très doux et régulier, je suis certain qu’il fera correctement le boulot sur des poissons combatifs. Son utilisation pour la pêche du silure est parfaitement envisageable d’autant plus que les engrenages sont très solides. Je n’ai malheureusement pas pu le voir en action, les brochets étant aux abonnés absents lors des tests…
J’avoue cependant n’avoir pas été emballé par ce moulinet. La poignée de la manivelle est trop grosse et l’impression d’ensemble qu’il procure n’est pas agréable, je le trouve un peu pataud…mais c’est un jugement tout à fait personnel. Dans l’ensemble c’est du bon matos, robuste et presque 100% étanche. Son défaut principal reste cette inclinaison absurde à 91° (toutes les autres marques ont des angles compris entre 88° et 83° qui positionnent la bobine bien en face de l’anneau de départ). Son enroulement, même s’il est inesthétique, ne pose pas de problème. Son prix reste encore raisonnable compte tenu de ces éléments mais finalement mieux vaut peut-être continuer à acheter les anciens tant qu’ils seront encore disponibles! Je lui donne donc une note provisoire de 13/20, en attendant de l’avoir testé plus avant.
En fin d’année, je ferai un petit tableau récapitulatif des différents moulinets que j’ai testé avec des notes définitives…

047

Note du 21/10/2014

J’ai finalement réussi à faire chanter (murmurer serait le terme le plus approprié!) le frein du Spheros sur un joli bec de 80cm et bien entendu cela n’a posé aucun problème particulier. Finalement, plus que sa puissance de freinage, c’est sa puissance de récupération que j’ai vraiment apprécié : un véritable treuil! J’apprivoise ce moulinet lentement, mais il monte régulièrement dans mon estime. J’espère faire mieux prochainement sur d’hypothétiques silures, je vous en reparlerai bientôt…

004

Texte et photos : Jean-Paul Charles

Publicités

10 réactions sur “Le moulinet Shimano Spheros SW 6000

  1. Il me plait bien ce moulinet. Je me pose la question: soit je prends un troisième Capricorn, soit je prends ce Spheros. Il me reste une tresse de 40lbs dans le tiroir, ce serait pour la pêche aux vifs.

    J'aime

  2. moi je l’ai pris pour pêcher le maquereau (les invités savent pas pêcher, bah oui l’an dernier en 5 sorties ils otn flingués mon coastral 3000) et je m’en servirai aussi pour pêcher sur épaves le lieu, colins, et aussi la morue !

    je pense y mettre de la tresse 23/100 en power pro multicolor Deeth-Hunter en 300m

    J'aime

  3. Bonjour
    Merci pour la mine d or que représente votre blog
    Est ce que le spheros est un bon choix pour du shore jigging à l heure actuelle . Je cherche un moulinet pas trop cher.
    J ai peur que la récupération du jaguar 4000 soit insuffisante.
    Merci

    J'aime

    • Bonjour, le Chinois le plus rapide que j’ai examiné est le Seaknight Axe, plutôt bien fait et pas cher. Sinon celui que je préfère pour le casting jig est le Tica Talisman, mais ce n’est pas le même prix! Il existe une nouvelle version « x trem » du Talisman, moins chère. Tavaneuse l’a, il en est très content!

      J'aime

  4. bonjour Jean Paul,
    j’ai eu à changer le galet, son roulement et le palier entre le galet et le roulement.J’ai récupéré ces pièces chez Plat au Japon, envoi postal très rapide, Pour env 20 € tout compris, avec les caches métal et une vis de rechange.
    J’en avais pour près de 40 € en France, avec plus d’un mois de délai car non en stock!. Tout cela pour dire que le palier se démonte facilement quand on a l’info.
    D’abord, tremper dans du wd 40 une nuit, puis pousser le roulement par le côté où le palier gris ne ressort pas en extérieur (côté opposé à la vis), puis pousser ce palier au raz du galet (toujours par le même côté).
    Espérant que cela pourra servir à d’autres, merci beaucoup pour ton gros travail de décorticage et analyse qui nous est vraiment utile, d’autant plus que bien souvent les sav fantômes nous poussent à être des apprentis sorciers.

    J'aime

    • Merci pour ces infos! Oui, tout se démonte, mais logiquement il ne faudrait jamais « forcer » pour le faire…. Concernant les roulements de galet, je trouve que c’est une bonne chose qu’ils soient remplacés de plus en plus par des bagues en céramique, on a moins de soucis pour l’entretien!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s