Hibernation et consumérisme

L’hibernation n’est pas, comme le pensent certains, ce peuple ombrageux pris dans les congères de l’autre côté des Pyrénées mais l’action qui consiste à roupiller au chaud dans sa grotte en attendant des jours meilleurs. Compte tenu du réchauffement climatique dues aux activités souterraines des Lémuriens de l’Institut Pasteur d’une part et aux manœuvres louches des zélateurs du Professeur Raoult qui sirotent impunément des coquetailles à base d’alcool de pneu anisé dans leur repaire Platiste d’autre part, il est désormais difficile de passer l’hiver peinard. Quant à la pêche je ne vous en parle même pas…Elle se limite en ce moment au consumérisme bas de gamme le plus affligeant!

 

Lire la suite

Briconfine II : Les accessoires superflus à l’usage des gueux et des mal-pêchants en barque

Eh ben voilà, ça continue, on ne peut vraiment pas vous faire confiance. Aussitôt qu’on vous lâche un peu la bride à 20 km, vous voilà à courroter de ci de là comme des possédés, vous ruant sans réfléchir vers vos barques vermoulues en oubliant la moitié de votre matériel. Heureusement que l’Oncle Paul est là pour la revue des troupes! Soyez bredouilles en moins de 3h mais soyez-le avec méthode nom de nom! Rompez!

 

Lire la suite

Briconfine I : Hameçons et montages…

On ne va pas dire qu’on s’ennuie… mais presque. Il faut bien le reconnaître, la pêche est une activité non-essentielle pratiquée par une bande de feignants sans envergure qui traînent inconsciemment la cuissarde au bord de l’eau, clusters incultes dont les pérégrinations grotesques le long des roselières risquent de mettre en danger la sécurité nationale à tout moment. Cela va de soit. Heureusement que quelqu’un en haut lieu à mis fin à tout ça, cela va nous permettre de perfectionner nos montages pour juin 2021. Allez souriez, on s’instruit pendant confine!

 

Lire la suite

Le moulinet SHIMANO Stradic FL 4000 XG

Je sais que vous l’attendiez tous, je rends enfin ma copie avec un peu de retard. 7 mois pour être précis. Et bizarrement dans les mêmes conditions qu’il y a 7 mois, c’est-à-dire en plein confinement. Saperlipopette. Bigre. Putain de grippette. Vous aurez donc tout loisir de lire cet article en attendant Noël où, peut-être, nous serons autorisés à revenir au bord de l’eau, mais pas sûr. En tout cas le FL vaut le détour même s’il n’est pas tout à fait à la hauteur de nos attentes, mais bon, on n’attend plus rien de toute façon, à part une laisse plus longue… Lire la suite

Le moulinet DAIWA Phantom LT 4000 DCXH

Voilà un moulinet bien mystérieux : il ne figure pas au catalogue général de Daiwa mais on le trouve sur le site de Daiwa Australie ou bien sur eBay en provenance d’Indonésie et sur AliExpress. Intrigué, j’ai fini par l’acheter ce printemps, à peu près en même temps que le Stradic FL, car il avait des caractéristiques qui m’intéressaient, notamment l’absence de Mag Sealed. J’ai donc eu tout loisir de comparer longuement les deux engins et vous verrez qu’au final c’est le Stradic qui l’emporte haut la main !

Lire la suite

Un Shad ad hoc !

Comme le chantait ce brave Elmer Food Beat (et comme l’a repris depuis Pico qui en a fait sa devise) le plastique c’est fantastique! Et les phtalates ça m’éclate ! Et la silicone c’est mon icône ! Et le Vinyl c’est mon idylle ! Et j’en passe et des moins bonnes. En vérité les leurres souples sont très moyens d’un point de vue environnemental mais c’est en vente libre et c’est difficile de s’en passer… C’est pour ça que je ne les utilise qu’en bateau, on en perd moins. Et parmi tous ces LS, les shads on ma préférence pour rechercher les beaux brochets en lac. Et bien entendu je m’approvisionne essentiellement chez Ali, mais pas que, nous allons le voir à la fin de cet article.

Il faut appeler un shad un shad, soyons précis. Par shad j’entends donc tous les leurres qui ont vaguement la forme d’un poisson, avec un battoir caudal bien dessiné. Les anglo-saxons sont encore plus précis, ils parlent de Paddle Tail Swimbait pour les distinguer des Shad Tail qui peuvent avoir des appendices plus variés… Peu importe. Qu’ils aient des yeux ou non, qu’ils aient une forme plate ou arrondie, des nageoires ou pas, du moment qu’ils frétillent en se déhanchant comme des yéyés sous acide, vivent les shads !

On trouve chez Ali de bonnes copies de marques célèbres (les plus connues en fait, il semblerait que les Chinois sélectionnent les « meilleures ventes » sur les sites occidentaux  pour entamer leur production de copies) ainsi que beaucoup de trucs approximatifs dont l’odeur pestilentielle suffit à à les faire écarter définitivement ! Je vais donc vous parler seulement des meilleurs que j’ai testés dernièrement.

Je vous ai déjà plusieurs fois parlé de la boutique Esfishing (désormais Kesfishing), c’est l’une des meilleures au niveau de la qualité des produits proposés. On y trouve de tout, des shads bien sûr mais aussi tout le bestiaire classique que la folie humaine a engendré au niveau des formes et des couleurs improbables pour leurrer des poissons tout aussi frappadingues. Ces leurres sont quasiment tous légèrement aromatisés (mais pas trop, une odeur sucrée pas désagréable) et présentent une excellente souplesse. Autre caractéristique, ils sont teintés dans la masse et non simplement peints ou pelliculés comme on le voit sur d’autres marques. Les coloris sont donc plus durables. Les tarifs enfin sont « soft » également, ce qui permet de se laisser aller à des achats compulsifs sans gravité (ou presque)…

Scot Shad (copie du Westin Shadteez)

Copie très poussée, rien à redire. D’une très grande souplesse, ce leurre nage divinement bien. Rolling, wobling, claquettes, il fait tout pour le même prix, un vrai saltimbanque subaquatique. Pour l’armement, privilégier plutôt les TP à visser qui permettent de placer 2 empiles de différentes longueurs, cela optimise les ferrages à la touche car Scotty mesure quand même 17cm. Je trouve les coloris tout à fait réussis, la plupart réagissent bien aux UV. Pas encore pris de poisson avec car c’est un des derniers que j’ai acheté mais je n’ai aucun doute sur son efficacité.

Cannibal 150mm

Je crois que c’est assez explicite… Cette copie de Savage Gear dans cette taille là est juste une bénédiction pour tout pêcheur de brochet qui se respecte. C’est vraiment la bonne taille pour pêcher au lancer, ni trop grand ni trop petit.. Il m’a valu plusieurs becs maillés et son utilisation est des plus élémentaires : en général une simple TP avec un hameçon assez long suffit à l’armer correctement. La nage est parfaite, quelque soit la vitesse et comme il est assez compact il permet de pêcher creux même avec des TP relativement légères. Ramené en linéaire avec quelques poses donne d’excellents résultats.

Si ça chipote certains jours il faudra rajouter un triple voleur, mais en général les poissons le coffrent direct sans se poser de questions. Là-aussi les coloris sont très bien, pratiquement les mêmes que pour le Scot Shad. Un de mes shads préférés et ne nécessitant pas de matériel trop puissant pour l’utiliser.

Ripple Shad 125

Plus longiligne que les précédentes, cette copie de quelque chose (je l’ai déjà vue ailleurs mais où ? Yum ?) est plutôt réussie et sa nage est affriolante à souhait, plutôt pour les percidés, mais les brochets ne devraient pas y être totalement insensibles non plus… Pas encore eu le temps de le tester à fond mais j’y crois. Armement avec TP classique ou texan. Toujours la même gamme de couleurs. Chez Kesfishing je rappelle pour mémoire les copies du Pig Shad, du One-Up et le Bleak Padlle qui m’ont tous rapporté leur lot de poissons. J’utilise aussi leurs imitations d’écrevisses comme trailers pour mes chatterbait, ça marche nickel.

Bref, vous aurez du mal à vous extirper de cette boutique sans y laisser votre budget annuel de LS en une matinée… La chair est faible.

Autre fameuse échoppe de faussaires, W&K Official Store propose à la vente des petites merveilles directement pompées sans scrupules à des marques bien connues. Là-aussi la qualité des leurres et leur texture imposent le respect, c’est vraiment du grand art !

Ulo Shad 14cm

Je dois dire que cette copie de l’Ultishad d’Ultimate est un clone parfait. Punaise qu’est-ce qu’il nage bien le bout de plastique ! La texture semble être davantage chargée en silice que les autres LS, la matière est donc plus tonique et plus lourde mais elle ne manque pas de souplesse. Pas d’attractant, mais pas de mauvaise odeur de plastique non plus. L’échancrure arrondie de la tête permet d’y loger des TP rondes ou en forme de tête de poisson. Perso je mets du 20g (fabrication maison) sur ce modèle et ça le fait grave ! J’ai déjà pris plusieurs beaux brochets avec, et pas mal de décrochés. C’est un shad particulièrement bien adapté aux grands lacs de barrages ou aux lacs Alpins. Les couleurs sont soignées et bien pensées, du naturel au flashy, j’ai d’ailleurs un petit faible pour le Lemon Ulo 😉 ! J’avoue que si je ne devais en emmener qu’un au bord de l’eau je choisirai ce shad, pour moi le meilleur ou en tout cas le mieux adapté et le plus polyvalent des LS pour les pêches que je pratique. Le Ulo Shad existe aussi en taille plus petite (11cm), parfait pour le sandre.

Goggle Shad 13cm

Plus fin et plus souple que le précédent, il nage aussi très bien. Je ne me suis pas vraiment penché sur son pedigree, c’est certainement la copie d’un truc, je vous laisse chercher lequel. Très bonne nage aussi mais je l’ai moins utilisé que les autres donc pas de prises avec mais ça ne saurait tarder !

Copie Sayori

Je dirais que ce n’est plus de la copie, ce sont les mêmes en fait ! Même texture et même design, couleurs quasi identiques. J’aimais beaucoup les Sayori mais leur tarif délirant m’en avait éloigné depuis longtemps, du coup c’est à nouveau le grand amour. Comme quoi l’argent fait le bonheur et avec Ali on a tous l’impression d’être riches ! Sinon rien à redire question souplesse et nage, il fait aussi bien que l’original et beaucoup moins mal au porte-monnaie 😉 !

J’ai aussi testé la version 22cm, la nage est parfaite. Il suffit de l’armer avec un triple voleur en plus pour être sûr de ne pas louper une touche.

Autre boutique qui commence à monter également, Fish King propose des shads finess dont j’avais déjà parlé précédemment, des One-Up, des Easy Shiner, des Awaruna ainsi qu’une copie du Spark Shark de Megabass particulièrement réussie :

Copie Spark Shark Megabass

Lorsqu’on ouvre le paquet on est légèrement surpris par l’odeur qui s’en dégage : un subtil mélange de crevette, de calamar, d’ail et d’anis assez éloigné du Chanel N°5 mais qui devrait plaire (c’est scientifiquement prouvé par le professeur Raoult) à nos carnassiers hexagonaux. Miam ! Et on est plus surpris encore par le côté poisseux de l’attractant hyper gras qui sature les leurres, une chimie suspecte dont on imagine sans peine le potentiel allergisant voire cancérigène sur nos petites muqueuses douillettes d’occidentaux… Fort heureusement tout cela disparait après quelques plongeons dans l’eau claire.

Ces leurres sont d’une extrême souplesse, il faudra privilégier un armement avec des TP à visser ou avec hameçon texan car avec une TP classique ils risqueraient de se déchirer rapidement. Les yeux ne sont pas solidement collés, on les perd assez rapidement mais c’est pas grave, les poissons s’en foutent.

La nage est excellente et je dois avouer que ce Spark shad a fait parfois la différence. Alors que rien ne marchait il suffisait d’en monter un pour que les touches reprennent. Effet de l’attractant ? Difficile à dire, en tout cas c’est un leurre validé qui ne quitte plus ma boîte !

Shad Spinpoler

Chez Spinpoler vous trouverez ce shad segmenté de 12,5cm, taille passe-partout qui convient pour de nombreux carnassiers. La texture est de bonne qualité, ont peut l’armer avec des TP classiques. Pas d’attractants mais pas de mauvaises odeurs non-plus, on a un produit tout à fait correct. La nage est parfaite, rien à redire. Le choix des couleurs est réduit mais les principales sont là (naturelle/ flashy). Je l’apprécie beaucoup et l’utilise chaque fois qu’il faut descendre en taille quand les mammouths ne donnent rien.

Voilà pour les chinoiseries. Je vais quand même vous parler de 3 trucs au tarif encore abordable qu’on peut acheter en France, ce qui devient de plus en plus rare… Je fais au passage un peu de pub à Ardent Pêche qui est un des derniers détaillants Français à qui je fais confiance, mais vous pouvez les trouver ailleurs bien sûr…

Fox Rage Proshad Jointed

Bon OK, ce n’est pas tout à fait un shad selon la règlementation internationale mais je vous en parle quand même. J’ai utilisé le modèle 14cm, la nage en S est vraiment bluffante de réalisme ! D’ailleurs ça n’a pas traîné, j’ai eu rapidement des touches. On va dire que le prix est correct compte-tenu de la qualité de l’action de nage. Le choix des couleurs est un peu restreint mais ça passe. Difficile à armer par contre, il faudrait dans l’idéal 2 empiles mais attention à ne pas brider sa nage. Le tissu qui relie les segments a l’air solide, plus solide en tout cas que certaines chinoiseries que j’ai testées. D’une manière générale les Shad Fox Rage sont une valeur sûre à la portée des économiquement faibles, mais pas que… Je connais certains nababs vaguement adipeux qui s’en font des colliers…On trouve ce leurre dans plusieurs tailles, j’ai du coup commandé la plus grande (23cm) que je n’ai malheureusement pas encore eu le temps de tester.

Spro Iris Popeye

Pas une nouveauté mais je ne le connaissais pas. Bonne pioche ! Un wobling du tonnerre et surtout un poids qui permet encore de le lancer malgré ses 20cm avec du matos normal.Des petits repères sont espacés sur le dos pour positionner l’hameçon suivant sa taille, on va dire que c’est un + !J’ai eu une grosse attaque dessus, malheureusement le poisson s’est décroché… Donc je lui fais régulièrement prendre des bains par 15m de fond en espérant que ça se reproduise…

Daiwa Prorex Classic shad

Presque une vieillerie! Quand je l’ai eu en main je n’ai pas été emballé : texture assez « dure » et odeur de plastique, il m’a fait penser à un truc Chinois… A l’usage par contre il s’est révélé être un excellent leurre, avec une nage très vive et frétillante avec son paddle identique au Duckfin. J’ai commandé la version au-dessus en 25cm pour pêcher en traîne l’année prochaine, ça ne devrait pas laisser les brocodiles indifférents ! Il est bradé en ce moment et à ce tarif là, pas la peine de les commander à l’autre bout du monde…

Tout ça fait beaucoup de leurres souples…Va falloir les ranger quelque part car les pochettes d’origine prennent beaucoup de place et ne sont pas commode à stocker. Eh bien justement ces boîtes sont parfaites :

Boîtes réversibles

Ces boîtes de dimension 18,5 X 27,5 X 5cm sont de très bonne qualité et permettent de stocker chacune au moins une trentaine de leurres de 12/15cm. L’avantage c’est que ça prend moins de place que les pochettes et qu’on visualise mieux le contenu. Même si en action de pêche elles sont moins pratique que le seau à leurre, je les embarque régulièrement. Leur prix est également bien plus avantageux que chez nous… Il manque juste un format encore plus grand (30cm) au catalogue d’Ali pour pouvoir ranger les plus grands LS.

Voilà pour ma petite contribution à la science shadesque relative et absolue. J’ai passé presque tout l’été à pêcher avec des shad et des lames, c’est ce qui marchait le mieux en lac. Je n’oublie pas le reste, mais tout cela demande du temps entre les tests et la rédaction des articles, et cet été j’ai privilégié la pêche plus que la littérature. Après 8 semaines de confinement et deux ouvertures annulées j’avais vraiment besoin de décrocher de mon clavier et d’aller sur l’eau !

Pour conclure sur le plastique, ajoutons qu’Elmer Food Beat (qui a pris quelques kilos et des cheveux blancs, c’est étrange…) a quand même revu sa copie et fait amende honorable avec cette nouvelle version plus écolo 😉 !

PS : rien à voir avec les shads mais un lecteur pointilleux m’a écrit pour s’indigner de la baisse de qualité des pinces Styl qui sont devenues, paraît-il, d’affreux bouts de métal mal dégrossis à faire frémir la pire échoppe de bricolage de la plus reculée des provinces chinoises… Je cite : « J’ai voulu acheter la pince à plombs Styl qui m’avait toujours accompagné lors de mes débuts au bord de la Loire, il y a plus de 50 ans… j’avais le souvenir de ce petit outil (en duralumin ?) léger et quasi-indestructible, au toucher satiné… J’ai reçu, vendu sous la marque Sensas (le M. Bricolage du pêcheur ?), un bout de ferraille qu’on dirait avoir été façonné au silex par un débutant, abandonné 2 mois sur un parking PL avant d’être ramassé, mis en sachet et expédié. »

Et ça coûte quand même entre 6 et 13€… Dont acte.

La prochaine fois nous parlerons à nouveau de moulinette, c’est promis, avec l’énigmatique Daiwa Phantom, qui porte bien son nom 😉 !

Texte et photos : Jean-Paul Charles + photos Web.

Good vibrations!!!

Je suis de retour! Pardon pour cette interminable absence mais j’ai passé un été studieux et il faut le dire vaguement ennuyeux, ce qui m’a permis de tester pas mal de trucs chinois (mais pas que), la liste est longue ! Tellement longue que je suis désormais obligé de faire des catégories de leurres pour en parler et je vais commencer par les lames et les lipless qui ont cartonné cet été sur les perches avant d’aborder d’autres choses plus exotiques. Je sais que vous voulez tous que je vous parle du Stradic FL mais ça sera pour plus tard, je n’ai pas complètement fini de le tester et auparavant je vais vous gonfler avec tout un bric à brac de rubriques éclectiques et inutiles, bien fait pour vous, vous le méritez.

 

Lire la suite

Chinoiseries d’été

 

 

Eh oui, l’été est là… Et qu’en est-il des leurres? Ils n’ont pas d’hélices hélas… C’est là qu’est l’os! En plus ils sont Chinois, pas de chance, mais on ne va pas chichiter pour chi peu! L’ami Fiumara a testé quelques leurres plus ou moins sympas sur son île de beauté et moi une estivale de canne qui vaut bien un bâton de Maréchal sur mon îlot boueux, donc au final un bon cru et quelques extras!

 

Lire la suite

Quelques changements sur ce blog…

Un petit mot pour vous dire que sauf info vraiment exceptionnelle je ne publierai plus rien sur ce blog pendant une longue période, déconfinement et boulot en retard oblige… Les lacs que je fréquente étant pour l’instant fermés je ne pourrai guère tester de matériel non plus mais sachez qu’en plus du Stradic FL d’autres bonnes choses sont à l’étude, mais chuuut! Je pense pouvoir vous en parler fin juin. Les commentaires restent bien entendu ouverts, vous pouvez continuer à poster des vidéos de Mike Brant et de Sandokan autant que vous voulez!

J’ai supprimé la page « Classement des moulinets » qui était incomplète et obsolète. Je la remplacerai bientôt par une autre en classant les moulinets chinois à part afin qu’il n’y ait plus de confusions.

Les pages « Matos Chinois » ont été supprimées également car la plupart des liens était corrompus ou affichaient d’autres produits, donc je vous conseille si vous cherchez des infos sur les leurres et autres de relire mes articles en tapant « Chinoiseries » ou « leurres » dans l’onglet de recherche en haut à droite.

Je vous souhaite à tous un bon déconfinement, restez prudents et bon retour (enfin!) au bord de l’eau.

Et n’oubliez pas de soutenir notre projet de moulinet avec Jérôme en achetant des leurres Esparron Fishing 🙂 !

Jean-Paul Charles

Les fiches bricolage de l’Oncle Paul

Vous vous souvenez du Madox de Fiumara que j’avais examiné en mars? Non, bien sûr! Vous avez autant de mémoire qu’un Ministre de la Santé! Pour rappel ce moulinet slow jigging était d’une très bonne qualité de fabrication mais son inconvénient majeur était l’absence de cliquet bruiteur, ce qui peut être parfois pénalisant en mer, surtout quand on pêche en kayak : en pêchant au vif on n’entend pas le départ d’un poisson si on n’a pas la canne en main… J’ai donc essayé de remédier à ce problème en me lançant dans un bricolage hasardeux dont je ne suis pas venu à bout, mais je vous le montre quand même pour vous rappeler qu’il faut être humble parfois…

 

 

Lire la suite

Problème de came sur le Tsurinoya Flying Shark 4000

 

Petite mise en garde : Encore une cagade de chez Tsurinoya, décidément ils baissent… Mon ami René Lacaze avait acheté ce moulinet (sur mes conseils en plus!) pour avoir un truc de rechange au cas où son Stradic viendrait à lâcher. Si je le lui avais conseillé c’est parce que c’est le haut de gamme spinning de la marque, donc je me disais logiquement  qu’il devait être au-dessus du Jaguar. J’avais tort. Au bout de 4 sorties pas vraiment violentes, René a senti un point dur quand il moulinait, même à vide. Après démontage le constat est sans appel : Came pétée au niveau du roulement :

Comme beaucoup de moulins de ce genre (le Brown Bear aussi) la came est portée par un roulement et une roulette. Ici c’est la partie qui porte le roulement qui a cassé net, ne laissant plus que la roulette pour guider la came sur son rail (et le roulement se balader à sa guise dans les engrenages). Pas glop. Problème singulier ou structurel? Avec l’expérience je dirais que la chose pourrait se reproduire en série, comme pour le Kodiak. Il s’agit sans doute d’un problème d’alliage à la teneur approximative dont les Chinois ont le secret. La métallurgie c’est un métier… Et avant de voler il faudrait que ce petit requin apprenne à nager! René va essayer d’avoir une came de rechange (pas sûr qu’il l’obtienne) mais pour ma part je vous invite à éviter l’achat de ce moulinet.

JPC

Le moulinet TSURINOYA Brown Bear 7000

Chers confinés je dois vous avouer que je me suis fait avoir il y a quelques mois en arrière par un vilain petit ours brun qui cachait sous sa fourrure un banal tas de ferraille. Mis à part mon amour-propre c’est la marque Tsurinoya qui en a pris un coup car elle nous avait habitué à mieux. Elle nous présentait donc cette chose comme une nouveauté capable de rivaliser avec les plus grands sous ses faux airs de Makaira mâtiné de Stella… En réalité ce Brown Bear est au Makaira ce que Nolwenn Leroy est à la musique Celtique… joli certes, mais totalement inutile. Retour sur une tragique méprise.

 

Lire la suite

Le moulinet DAM QUICK ROYAL 50 LD L

Salut les confinés! Regardez ce que vous apporte l’oncle Paul aujourd’hui! Je vous vois déjà tendre un œil vitreux vers vos écrans en vous disant « C’est quoi encore ce truc?! Pourquoi il parle pas du nouveau Saltiga? Quel abruti ce mec! » Je vous comprends. D’ailleurs l’immense majorité des gens ne s’intéressera pas à cet article un peu austère qui narre dans le détail le fonctionnement compliqué d’un moulin qui n’est même plus à la vente… C’est là qu’on reconnait ses vrais amis : Il y a ceux qui vont lire jusqu’au bout ce pensum en ajoutant un commentaire sympa à la fin et ceux qui vont se désabonner de ce blog de quincailler dès les premières lignes. Et je vous préviens, dans le genre tas de boulon ce Quick remportera sûrement la palme! Alors accrochez-vous, mais vous allez voir que ce n’est pas si chiant que ça finalement 🙂 !

 

Lire la suite

Le galet du Stradic FL

A la demande générale, une petite note pour compléter ma présentation d’hier, 😉 : Peut-on changer facilement le roulement du galet? Oui! Il se démonte sans problème, c’est du standard ( 4 X 7 X 2,5), il sera facilement remplaçable au besoin. Nous voilà rassérénés. Mieux : vous pouvez upgrader la ligne de galet en remplaçant cette entretoise (flèche rouge) par un roulement identique puisqu’elle a les mêmes côtes :L’intérieur du galet et le roulement :

Bon, maintenant ça suffit,  plus de démontages car sinon je n’aurai plus rien à vous montrer à la rentrée 🙂 !

Le nouveau Stradic FL

 

Je l’attendais depuis plusieurs semaines mais il est enfin là mon nouveau joujou : le Stradic FL, version 4000XG 🙂 ! Il a pris son temps pour parvenir dans ma boîte aux lettres à cause des Japonais qui avaient momentanément stoppé leurs exportations vers l’Europe mais ça valait le coup d’attendre. Avais-je besoin d’un moulinet supplémentaire? La question ne se pose même pas, il me le fallait, c’est évident. Je comptais bien le tester à fond pour l’ouverture du carnassier et puis vous connaissez la suite! 😦 … Allez, on ne se laisse pas abattre. Je ne sais pas quand j’entendrai chanter son frein mais je peux déjà vous dire que la bête vaut le détour, laissez-moi vous faire rapidement les présentations!

Lire la suite

Le moulinet KINGDOM Micro Fly 1000

La lutte continue camarades confinés! Aujourd’hui, un brin de légèreté… Pour changer de mes habituels mammouths à brocodiles nains j’ai voulu m’équiper en ultra-léger cette année. Il me fallait donc un moulin sous la barre des 200g, pas trop cher et évidemment fonctionnel… Après diverses réflexions et comme je ne voulais pas reprendre un Jaguar j’ai jeté mon dévolu sur ce Micro Fly livré avec deux bobines qui me semblait remplir presque tous les critères essentiels. C’est vrai qu’on trouve de tout au royaume de Kingdom 🙂 . Leurs leurres sont de bonne qualité, j’ai voulu savoir si les moulinets suivaient. Résultat : pas mal mais peut mieux faire…

 

 

 

Lire la suite

Le moulinet RANMI 30L

Je vous avais parlé de ce moulinet en novembre, en vous en disant le plus grand bien, mais je n’avais pas encore eu le temps de le démonter. Du temps tout le monde en a en ce moment hélas 😦 ! Pour le faire passer plus vite et oublier quelques instants le cauchemar ambiant rien ne vaut quelques lignes sur notre passion, frivole certes, mais passion quand même et surtout malgré tout. Il y a des choses auxquelles on se raccroche et qui font du bien au moral même si elle peuvent sembler dérisoires et puis vous verrez que ce petit moulin vous sera très utile quand viendra le temps de la délivrance!

 

 

Lire la suite

Tuto Jeveco

 

J’ai régulièrement des demandes de renseignements sur le moulinet Jeveco, notamment sur son fameux caps qui se barre sournoisement et qui est quasi introuvable ensuite sur Ali. J’ai fait un petit tuto très simple en image pour dépanner tous ceux à qui la mésaventure pourrait arriver car c’est dommage de ne plus se servir de cet excellent moulinet pour si peu…

 

 

 

Lire la suite

Le moulinet MADOX ECO 201 P

Le désœuvrement gagne du terrain mais la lutte continue! Toujours sur le terrain des tambours tournants, j’avais conseillé l’année dernière à Fiumara d’acheter pendant la grand-messe du 11.11 ce moulinet jigging dont il s’est finalement assez peu servi (depuis il a acheté un Ranmi, toujours sur mes conseils, je lui coûte cher, je sais 🙂 …). Il me l’a renvoyé pour expertise et ça fait plusieurs mois que je suis « sur le point de l’ouvrir » mais il y a toujours un truc plus urgent, ou alors j’ai la flemme, bref, c’est désormais chose faite. J’avoue que j’ai été surpris par la qualité de ce moulinet, même si quelques détails nous rappellent bien qu’il est de conception chinoise.

 

 

Lire la suite

Le moulinet jigging PROBEROS GLS 500

Eh ben voilà, on reste à la maison pour une durée indéterminée alors que le soleil brille, les tourterelles roucoulent, les pies jacassent, les éléphants barrissent et les pêcheurs pleurnichent. Plus de pêche. Terminé. Nada. Ou alors à vos risques et périls. A 100€ le permis et 135€ la prune si on ose tremper du fil dans une rivière à moins de 10m de chez soi, la pêche est devenu un sport de luxe que seuls les membres de certains clubs huppés peuvent encore se permettre de pratiquer… Profitons malgré tout de ces semaines de confinement pour faire un point sur les différents moulinets Chinois que j’ai pu examiner ces derniers mois, j’ai désormais du temps libre pour mettre à jour les dossiers! Tous ne se valent pas et ce Proberos plus brillant qu’une Porsche Émiratie n’a pas vraiment tenu ses promesses comme nous allons le voir.

Lire la suite